mercredi 31 mars 2010

Sarah (via @LeMatos teaser)

Elle aura 33 ans le 14 avril.
Je serai ailleurs le 14 avril.

Est-ce que Le Matos lancera sa nouvelle track le 14 avril ???
Est-ce wrong d'être attiré par une photo de femme enceinte ???

Sarah - Le Matos (teaser) [@Soundcloud].

mardi 30 mars 2010

Anne-Marie Losique, Heidi Montag/Pratt, Mac (et Moi) [#chirurgieplastiquefail ou #tendanceprintemps/été2011 ???]

La nouvelle et dernière saison de la série The Hills débute le 27 avril prochain et comme l'écrit Ryan Seacrest (via Sadao): this might be the end of an era [@RyanSeacrest.com et le tweet de @hugodumas].

Une ère de glitter, glamor, fashion and fame [@JemAndTheHolograms] où les jeunes filles initièrent des modes.

N'écoutant que moi(-meme), je me demande si le visage enflé par les multiples chirurgies plastiques et les injections de botox n'est pas la tendance printemps/été 2K10 ???

AML - botox

C'est un fait indéniable, au Québec, les modes nous arrivent par Anne-Marie Losique.

Sinon, pourquoi se retrouve-t-elle comme étant la personne clé pour rehausser les cotes d'écoute d'une émission grand public Hommes 18-49 ans sur les ondes de V ???

Est-ce que le visage enflé, c'est les nouvelles lèvres enflées ???
Utiliseras-tu le botox ce printemps/été 2K10 pour plaire ???
Devrais-je m'injecter du botox pour hommes ???

Doit-on s'attendre à ce que Hollywood produise un remake du film Mac et moi [#1988] ??? Est-ce que Mac sera la nouvelle sensation auprès de la communauté tween ???

mac%20and%20me

Devrait-on empêcher Hollywood de produire le remake du film Mac et moi car il enfreindrait La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée ??? [@2yearstolive]

lundi 29 mars 2010

@LionelRichie vs @ArcadeFire (via #FIJM vs #Osheaga)

Le Festival de Jazz vient d'annoncer la programmation officielle de sa plus récente édition à venir. On y annonce donc que Lionel Richie ouvrira les festivités.

Mon excitation est à son comble; mais ne devrais-je plutôt pas m'émoustiller à l'idée d'aller voir le groupe montréalais de renommé (grand centre urbain) internationale Arcade Fire sur la scène extérieure de Osheaga ???

Débat.

Arcade%20Fire

Chances d'obtenir une guest list à Osheaga pour Arcade Fire: 47%
Chances d'obtenir une guest list au FIJM pour Lionel Richie: 0,8%

Avantage Arcade Fire.
Pointage: Arcade Fire 1; Lionel Richie 0

lionel_richie-all_night_long

Le spectacle de Lionel Richie sera présenté à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts en compagnie de couples banlieusards âgés entre 35 et 55 ans où on pourra y apercevoir des sacs à mains de type sac à dos en cuir pour femmes portés dans le bas du dos.

Le spectacle de Arcade Fire sera présenté sur la scène extérieure principale du parc Jean-Drapeau en compagnie de jeunes hipsters anglophones juives de 16 ans où on pourra y apercevoir des souliers Keds plein de boue.

Égalité.
Pointage: Arcade Fire 1; Lionel Richie 0



Le moment fort du show de Lionel Richie sera la pièce All Night Long.
Le moment fort du show de Arcade Fire sera le dernier métro.

Avantage Lionel Richie.
Pointage: Arcade Fire 1; Lionel Richie 1

*** Ronde finale ***

Lionel Richie est responsable d'un clip où une (pas vraiment) aveugle sculpte son visage (via à l'époque où ce n'était pas wrong pour un professeur d'être en amour avec une de ses étudiantes).



Arcade Fire est responsable d'un clip où la société occidentale est dépeinte comme étant aveuglée par les reflets des croyances culturellement construites (via à l'époque où ce n'était pas wrong de produire un clip où il n'y avait pas de chorégraphie).



Avantage Lionel Richie.
Pointage final: Arcade Fire 1; Lionel Richie 2

Aurais-tu préféré voir Lionel Richie ou Arcade Fire sur la scène extérieure de Osheaga ???

Est-ce que Weezer, c'est davantage du jazz que Gipsy Kings ???
Est-ce que Gipsy Kings aurait dû jouer à Osheaga ???
Est-ce que Gipsy Kings, c'est #chillwave ???

À la recherche de la meilleure chanson de salle d'attente: Flagrant Délit - Herbert Léonard [#1985]

C'est peut-être à cause de son look marin au chandail rayé Club Monaco sous un coat jeans aux manches roulées...

HerbertLeonard

Ou peut-être à cause de ce regard qui respire la volupté nécessaire à l'arrivée du printemps...

Mais il me semble que Flagrant Délit de Herbert Léonard pourrait bien être la meilleure chanson de salle d'attente de l'Histoire.

Déjà en lice avec sa pièce Pour le plaisir [@2yearstolive], devançant par le fait même Laisse-toi prendre de Michel Sardou [@2yearstolive], Herbert semble se confirmer comme étant l'artiste s'étant le plus distingué dans l'univers de la balade romantico cheese lire un Clin d'oeil daté de 1994 chez le dentiste.

Il est fort, mais vulnérable face à tant de beauté.
Ta beauté.

J'aime te voir frémir sous mes doigts
J'aime quand tu soupires contre moi
Et mourir, mourir en toi
J'aime les mots troublants des secrets
Que tu murmures avant et après
Qui font battre mon sang, trembler ma voix.

dimanche 28 mars 2010

Alejandro ou l'hommage rendu par Lady Gaga à Ace Of Base (via Don't Turn Around [#1994])

Ce n'est pas nouveau (via depuis le 18 octobre 2010): Ace Of Base, c'est #core [@2yearstolive].

Comme toute tendance alternative, sa fondamentalité évolutive la mène vers la reconnaissance de masse et c'est Lady Gaga qui officialise donc le grand retour du son Ace Of Base.

D'ici quelques heures, les ondes seront envahies par la nouvelle balade Alejandro (via La Isla Bonita) de Lady Gaga (@Madonna).



L'hommage est frappant, trop pour n'être que le fruit d'un hasard passible d'une poursuite judiciaire. Le pont vers le refrain à 1:15 de Alejandro de Lady Gaga, c'est le nouveau pont vers le refrain à 0:45 de Don't Turn Around de Ace Of Base.



Mais au-delà de la simple référence, c'est l'ensemble de la construction narrative rythmée qui se retrouve directement inspirée de la pop suédoise #1994: un dude qui a du temps à perdre en fait l'exposition avec ce montage.



Es-tu désormais un fan de Ace Of Base ???

Crois-tu que Lady Gaga qui s'inspire de Ace Of Base, c'est le nouveau Lady Gaga qui s'inspire de Bloody Beetroots [@Warp feat. Steve Aoki] dans Bad Romance (via de 0:54 à 1:02) ???



Quelle sera la prochaine influence de Lady Gaga ???

Est-ce que l'album de Lady Gaga en 2026 sera un album hommage au #chillwave ???

Est-ce #core de faire la vague ???
Est-ce #chill de faire la vague ???
Feras-tu la vague au Centre Bell le 28 juin 2010 ???

vendredi 26 mars 2010

Parce que je refuse qu'on m'impose des images. (via La Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée [#fail])

Ainsi, "après avoir dévoilé la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée à l’automne dernier, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, poursuit son action avec une campagne de sensibilisation intensive, réalisée par Cossette." [@MarketingMagQc]

Premier paradoxe d'une initiative gouvernementale complètement démagogique: on veut combattre les images véhiculées par la publicité; en véhiculant des images par la publicité.

À défaut de voir quelconque démarche artistique dans le monde de la mode, on lance une campagne visuelle où un client fonctionnaire décide via les suggestions d'une agence de publicité de ce que représente le "beau" consensus.

Visiblement, le "beau" convenable est le "beau normal, multiculturel, bourgeois". Voyez-vous des gens laids, pauvres, en détresse psychologique dans cette publicité Big Brother qui impose le code de la beauté à même vos taxes ?

Deuxième paradoxe, donc, devrait-il y avoir une campagne contre la grosseur extrême ??? Devrait-on interdire les publicités où Gaétan Barrette nous expose plusieurs solutions pour résourdre le déficit gouvernemental ??? Cette publicité donnerait-elle le goût aux jeunes de devenir extrêmement gros pour ainsi devenir l'un de plus importants cerveaux du Québec ???

Barrette

Le danger d'une telle campagne qui souffre d'un non-sens conceptuel tragiquement utopique, c'est qu'on tente de ramener l'ensemble de l'existence humaine sur un niveau d'égalité qui au contraire ne fait que réaffirmer et augmenter l'exclusion de la différence. On ne détermine pas la "beauté" et le "bon" comme on intervient pour contrer la criminalité ou la fraude.

La sensibilisation est une chose, mais la définition étatique de ce qui est "beau" représente l'une des plus flagrante et outrancière surutilisation du pouvoir politique.

PARCE QUE JE REFUSE QU'ON M'IMPOSE DES IMAGES:
JE N'AI PAS SIGNÉ.

31 Seconds To Love mixtape

If I only knew your name
I’d go from door to door
Searching all the crowded streets
For the place that I once saw

If I only knew your name
I’d go from door to door
Tell me have you seen the girl
I’ve met just once before

One Night of Love
Nothing more nothing less
One Night of Love
To put my head in a mess
Is that you on the bus?
Is that you on the train?
You wrote your number on my hand
And it came off in the rain

Je ne te demande que 31 secondes pour me présenter...
Je ne te demande que 31 secondes pour m'expliquer...
Je ne te demande que 31 secondes pour t'aimer...

Voici la playlist:

- The Flaming Lips - Fight Test
- The Teenagers - Love No (Dolorean RMX)
- Mystery Jets - Young Love (The Shoes RMX)
- Peter Bjorn & John - It Don't Move Me (Weird Tapes RMX)
- 80Kidz featuring The Shoes - Frankie
- Christov - Estella's Invitation (Hemingway's RMX)
- Miami Horror - Sometimes (Universe RMX)
- M'Black - Heartbreak (Diamond Cut RMX)
- The Bloody Beetroots - 31 Seconds To Die

jeudi 25 mars 2010

À la recherche du meilleur magazine érotique #yupster... (via Playboy vs Jacques Magazine)

Depuis hier et pour encore un certain temps qui pourrait se terminer d'ici quelques heures, on dirait que l'érotisme est tendance.

Alors que je déménagerai d'ici quelques semaines et que je devrai changer d'adresse sur de multiples documents, je crois que le moment pourrait être opportun pour m'inscrire à un nouveau magazine imprimé au contenu érotique sophistiqué qui pourrait cadrer avec mon mode de vie #yupster.

Le premier candidat est bien certainement Playboy: légendaire, mythique, culte, la publication renferme tous les attributs aspirationnels nécessaires à l'allégresse yupster.

De plus, la publication a décidé de publier un dossier de cinq pages sur le chef québécois Martin Picard [@HollywoodPQ] pour son numéro Avril 2010.

On (souhaite) me parle(r).

Sinon, je découvre Jacques Magazine [@Blogger] via un billet publié sur @25Stanley.



Avec raison, notre ami @JTUtah décrit le magasine comme étant un hybride Vice/Playboy à la sauce Amarican Apparel. En ligne, on parle de fashion porn [@TheFashionablyIndependent].

On (se) comprend.

Consommes-tu du contenu érotique sophistiqué ???
Est-ce #yupster de consommer du #fashionporn ???

Est-ce que Martin Picard, c'est le nouveau Hugh Hefner ???
Est-ce que les moules sont à volonté Au pied de cochon ???

mardi 23 mars 2010

Est-ce que @KieraBailey, c'est la nouvelle Macy's 500$ gift card ??? (via SPAM [#myspace])

Ce matin, @KieraBailey veut devenir mon ami Facebook.

Intrigué par son look girl next door Jessica Alba lookalike mais moins propre mais quand même horny pour un gars de base qui se pense plus beau qu'il ne l'est vraiment, je clique sur son profil pour en apprendre davantage.

Je n'y découvre rien ne serait-ce que quelques gens qui semblent être ami de @KieraBailey, mais que je connais encore moins (si cela est possible).

Devrais-je tout de même accepter sa demande d'amitié Facebook ???

Pourrais-je profiter de ma (non) relation avec quelque chose qui se représente comme étant @KieraBailey ???

Est-ce que @KeiraBailey m'offrira une carte cadeau Macy's d'une valeur de 500$ si j'accepte sa demande d'amitié virale ???

Est-ce que @KieraBailey est un faux profile MySpace qui tente de se faire des amis sur Facebook ???

Devrais-je la #Follow sur Twitter ???
Est-ce que @KeiraBailey est #Ti-cuir ou #Ticuir Rules ???
Est-ce que @KeiraBialey est @BibitteBlanc ou @BibitteElectric ???

Suis-je un faux profile ???

lundi 22 mars 2010

00:25 où la fin d'une journée #yupster
(via 00:46)

Réveil: 7h00
Réveil (bis): 7h45
Douche dans le noir: 7h48
Application exfoliant: 7h55

Sélection des vêtements: 8h00
Fin de la sélection des vêtements: 8h15
Terminer de se changer: 8h25

Premier itinérant de la journée: 8h35
Deuxième itinérant de la journée: 8h36
Première prostituée de la journée: 8h43

Arrivée au bureau: 8h45
Email: 8h46
Infopresse: 8h47
Facebook: 8h48
Twitter: 8h49
MSN: 8h50
Tartinades de miel sur pain brun: 8h59

Travail: 9h00
Meeting téléphonique: 10h
Fin meeting téléphonique: 11h
Facebook: 11h01
Twitter: 11h02
MSN: 11h03
Email: 11h04

Gym: midi
Premier homme nu de la journée: 12h03
Crunches: 12h08
Military Press: 12h20
Pectoraux: 12h31
Biceps: 12h45
Deuxième homme nu de la journée: 12h55

Porc avec oignons caramélisés devant l'ordinateur: 13h04
Facebook: 13h05
Twitter: 13h06
MSN: 13h07
Email: 13h08
Travail (bis): 13h09
Meeting: 15h30
Fin du meeting 16h30

5@7 gin Hendricks: 17h45
Meeting URLer: 18h15
Fin du meeting URLer: 19h
Départ métro vers prochain meeting: 19h15
Meeting Conseil d'administration Festival SPASM: 20h
Fin meeting Conseil d'administration Festival SPASM: 22h30
Brainstorm #Yupser: 22h45
Fin brainstorm #Yupster: 23h45

Taxi Diamond: 00:00
Sélection vêtements pour meeting Toronto mercredi: 00:05
Essayer vêtements pour meeting Toronto mercredi: 00: 15
Début de rédaction du billet sur 2 years to live: 00:25
Fin rédaction du billet sur 2 years to live: 00:46

dimanche 21 mars 2010

Souviens-toi, c'était un jeudi (dimanche) [via Il était une fois nous deux @JoeDassin]

Il pleut (neige), et un animateur radio d'une station que je n'écoute jamais décide que c'est le moment idéal pour jouer Il était une fois nous deux de @JoeDassin. Un classique qui date de 1976 et que je n'avais pas entendu depuis quelques années.



Résultat: le même que lors de ma dernière écoute, ces images qui défilent dans ma tête.

Un amour déchiré, entre deux personnes qui ne devraient pas, ou qui ne se savent pas en amour; de la violence, un meutre passionnel; du sang; des membres tranchés; beaucoup de sang; de la pluie; un cri d'amour; une marche au loin; ou un mouvement de caméra activé par une grue, en plongée; le générique qui défile.

Dans le genre Tarantino; mais pas vraiment.

Souviens-toi...
Souvient-toi c'était un jeudi (dimanche)...
Où j'ai commencé à travailler sur mon prochain roman...

vendredi 19 mars 2010

Est-ce que NBA Jam @EA sera meilleur que le NBA Jam @Midway ??? (via #NBA Jam Debut Trailer @Wii)

Ce matin, à bord d'un taxi qui devait me mener vers un endroit où des documents seraient signés et où des poignées de mains importantes seraient échangées; j'aperçois le titre d'une nouvelle en ligne de haute importance: NBA Jam Debut Trailer !!!


NBA Jam Debut Trailer

L'excitation est à son comble, mais je me questionne: est-ce que le jeu sera véritablement capable de me faire oublier la version @SNES post-arcade ???

Pourra-t-on vraiment me faire oublier la chanson thème originale ???



Pourra-t-il y avoir un meilleur duo que ceux de Patrick Ewing & John Starks; Scottie Pippen & Horace Grant; Tim Hardaway & Chris Mullin, Nick Anderson & Scott Skiles ou Charles Barkley & Kevin Johnson ???

Les gens de ESPN se prononcent sur les meilleurs duos potentiels.



Or, je ne peux taire le sentiment qui m'envahit: j'ai le goût du bon vieux NBA Jam.

Comme dans le bon vieux temps où j'y jouais sur le GameBoy d'un coéquipier nommé @AlexandreFiset lors des longs trajets à destination de la ville de Amos pour y jouer un tournoi de basketball.



Es-tu un fan de NBA Jam ???
Seras-tu un fan de NBA Jam sur la Wii ???

Est-ce que le NBA Jam original est le meilleur jeu vidéo de tous les temps ???

jeudi 18 mars 2010

In the air: Spring mixtape

Le printemps est dans l'air.
Je respire quelque chose.

Qui me fait penser à rien.
Qui me fait penser à la ville.
Qui me fait du bien.

Voici la playlist:

- Ariel Pink's Haunted Graffiti - Round And Round
- Caribou - She's The One (Hot Chip RMX)
- Frost - One Hundred Years (Alexander Robotnick RMX)
- Jump Jump Dance Dance - Show Me The Night
(Human Life's West Coast Girls RMX)
- Ladytron - Predict The Day (Grey Ghost RMX)
- TV Rock feat. Rudy - In The Air (GRUM RMX)
- The Silent League - Here's a Star (Neon Indian RMX)
- Marina and The Diamonds - Mowglis Road (Russ Chimes RMX)

mercredi 17 mars 2010

Fête de la St-Patrick ou mon hommage habituel au rap de blancs (via @HouseofPain @LaCokaNostra [#ShamrocksAndShananigans]

C'est maintenant une tradition au même titre que le défilé du dimanche après-midi: je rends hommage au rap de blancs la journée de la Fête de la St-Patrick.

C'est @LeJeanbart qui m'a poliment indiqué qu'apprécier des groupes rap du début des années 90 tel House of Pain, Cypress Hill, Funk Doobiest, le regroupement Soul Assassins et maintenant La Coka Nostra: c'est aimer du rap de blancs.

On lui fait confiance mais n'empêche qu'on aime ça pareil, surtout House of Pain auquel je rends hommage aujourd'hui à défaut de pouvoir les apprécier ce soir en spectacle à Atlantic City dans le New Jersey.



Fêteras-tu la St-Patrick aujourd'hui ???
Seras-tu dans la ville de Hartford au Webster Theater ce vendredi ???
Est-ce que Hartford, c'est le nouveau Brooklyn ???

Est-ce que House of Pain, c'est hipster ???
Porteras-tu une chemise carrotée (avec) pas de manches avec un t-shirt blanc en dessous cet été ???

As-tu hâte d'aller voir la tournée House of Pain/La Coka Nostra au Théâtre St-Denis en 2032 ???

mardi 16 mars 2010

Est-ce que Ti-cuir est un phénomène issu de la post(mod)er(n)ité ??? (via @Ticuir Rules) [#postérité]

Il y a de ces choses qui portent à réfléchir et la représentation 2.0 du chien Ti-cuir en est une de la plus haute importance.

Lorsque je deviens ami avec une personnalité Facebook, je comprends d'emblée que je (ne) deviens (pas) ami avec une personne humaine, et vice versa.

Nos représentations entrent en conversation, en interaction; peut-être par la suite devrons-nous nous rencontrer dans un lieu qui confirmera notre existence (eXistenZ) mutuelle.

Mais il y a Ti-cuir: un chien qu'on a plus ou moins envie d'aimer mais qui donne des détails à la troisième personne (via son statut Facebook) sur sa vie de chien qu'on a plus ou moins envie d'aimer.

Ti-cuir se prend en photo lorsqu'il prend son bain telle une tween devant le miroir en position Miley-Cyrus-signe-de-peace-duckface.

Mais, étrangement, on lançait la Facebook Fan Page Ticuir Rules. Est-ce une Facebook Fan Page au sujet du chien potentiellement vivant mais dont on se fout pas mal ou est-ce une Facebook Fan Page au sujet de la personnalité 2.0 Ti-cuir qui se décline suivant la vie potentielle d'un chien dont on se fout pas mal ???

Une conversation qui n'apporte pas de réponses complique la problématique.

Ti-cuir serait donc en mesure d'entretenir une conversation avec sa propre représentation extrapolée en Facebook Fan Page. Il peut rire, il peut lol, il peut japper approximativement (via wo[u]f).

Est-ce que Ti-cuir est le premier phénomène 2.0 issu de la post(mod)er(n)ité [#postérité] ???

Est-ce que Ti-cuir nous démontre l'indéniable vide conceptuel issu du processus de (re)construction de (re)présentations dans le développement d'une identité (virale) nécessaire à la conversation contemporaine ???

Sommes-nous tous Ti-cuir ???
Sommes-nous tous Ticuir Rules ???

Suis-je un Vieux Poméranien pu sua garantie ???

Est-ce que @SunnyDuval est le seul à pouvoir communiquer avec Ti-cuir ET Ticuir Rules ???

lundi 15 mars 2010

@Sommeil n.m. (via #rêve n.m.)

1125759003_3580

@État physiologique périodique de l'organisme pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations amoindrie.

#Production psychique survenant pendant le sommeil et pouvant être partiellement mémorisée.

Ai-je sommeil (suis-je éveillé) ???
Ai-je rêvé (suis-je une chimère) ???

— Aille le gros, tu devineras jamais ce qui vient de se passer (en effet). Gaétan, tsé là mon chum Gaétan (zzzzz), y vient de faire une passe de gros cash, genre que tu veux pas savoir les détails (il rit [pas moi]) ! Mais anyway, y faut genre que je m’occupe de passer une partie du cash, l’investir là, pour aider que son coup d’cash paraisse pas trop : c’est moé qui va être en charge de gérer genre 2,3 millions (vraiment ?). Mais, ça va être malade, j’y ai vendu mon idée, à Gaétan (oui). J’y ai dit qu’y aimerait ça que ton livre là, yuppie-hipster-chose (yupster), que ça soit un film à place. On va faire un film le gros : Jerry va produire, Izabel va réaliser, pis moé j’va être le executive producer. Le gros, « Yupster : le film » (on lui parle [je reconnais la voix]), pis Marc-André (Grondin) y dit qui pourrait te jouer dans l’film (le dernier des hommes). C’est malade ! Le gros ? Sly ? Sylvain, es-tu là ? [@Y, p.92]

dimanche 14 mars 2010

Est-ce que c'était le 14 mars 2010, c'est le nouveau c'était le 20 janvier 2006 ??? (via @StefaniGermanotta @SylvainRaymond [#Yupster])

miroir-design-pour-hall-d-entree-94175

Listen, I have the sickest ambition.
Deep in the mirror I am scared.
I don't know who the hell is there.
Yeah, I'm losing my reflexion.


C'était le 20 janvier 2006.



Stop callin', stop callin',
I don't wanna think anymore!
I left my head and my heart on the dance floor.
Stop callin'', stop callin,
I don't wanna talk anymore!
I left my head and my heart on the dance floor.


C'était le 11 mars 2010.



Assis sur la céramique froide de ma salle de bain de seize pieds carrés de mon appartement crasse de la rue St-Denis : je revoyais la dernière année de ma vie passer devant mes yeux (le miroir). J’hallucinais. Mais j’hallucine tous les jours depuis bien (trop) longtemps. J’ai voulu être le Heath Ledger de la vie normale. La vedette des gens ordinaires (cool) par (pour) les gens ordinairement cool. N’importe quoi. Mais pourquoi ? (toujours pas de réponses). [@Y, p.90]

C'était le 14 mars 2010.

Où serai-je le 20 janvier 2014 ???
Que serai-je le 20 janvier 2014 ???

Comment survivrai-je au 14 avril 2010 ???

samedi 13 mars 2010

D’ici 32 jours…

Depuis mardi dernier [@11 mars 2010], je n’ai (rien) écrit.
Parce que peu importe, car tu ne t’en formalises pas, voici.

J’aurais pu écrire une critique culturellement (im)pertinente sur le spectacle de Neon Hipsters. J’aurais pu extrapoler sur ma journée de congé passée dans un bain tourbillon sur une terrasse extérieure au 12e étage de l’hôtel Crystal. J’aurais pu facturer mes sorties consécutives au Vauvert, au Méchant Bœuf, au Salon Officiel.

J’aurais pu détailler davantage mon dîner au McDo de la Plaza St-Hubert où j’avais initialement planifié d’y lire Sex, Drugs and Cocoa Puffs de Chuck Klosterman pour espérer y vivre quelque chose. J’aurais pu raconter comment j’aurais aimé camoufler une érection lorsque mon esthéticienne asiatique semblait prendre un malin plaisir à masser mes épaules que j’entraîne régulièrement.

J’aurais pu ironiser sur le fait que je dois désormais vivre chez ma mère, en plein centre-ville mais surtout à l’aube de mes 30 ans, depuis que mon appartement a été victime d’une infestation de punaises de lit. J’aurais pu relativiser ma décision de remédier à mon problème de logis en m’achetant un loft dans la Petite Italie que je dois désormais meubler. J’aurais pu décrire l’excitation que je (ne) ressens (pas) à l’idée de meubler mon nouveau loft de la Petite Italie m’empêchant ainsi de m’acheter un sac Louis Vuitton.

J’aurais pu résumer l’angoisse à l’idée que Yupster ne soit jamais publié. J’aurais pu écrire une conclusion amusante qui apaiserait le doute.

Mais je préfère écrire : d’ici 32 jours…

mardi 9 mars 2010

The Silent League (via Here's a Star [Neon Indian remix])

Demain, @NeonIndian est à Montréal (via #Belmont).
Mais je découvre The Silent League.

Pour certains, c'est de l'alt chillwave [@JoPerron].
Pour d'autres, c'est du corewave [@JoPerron].

Pour moi, le chillwave, c'est #core.
Rêve, à rien (pas vraiment).

The Silent League [@MySpace].
The Silent League - Here's a Star (Neon Indian remix) [@Megaupload]

*** Bonus - Neon Indian ***

Un dude [@AlanJensen] qui a un blogue et qui est photographe va en voyage et réalise un clip hipster sur une track de Neon Indian.

lundi 8 mars 2010

Best (& Worst) Dressed Oscars 2010

Ce n'est pas toutes les années où on a la chance de déclarer un homme comme Best Dressed lors de la cérémonie des Oscar.

Mesdames, en cette Journée internationale de la femme, je vous annonce que vous vous êtes fait damer le pion par nul autre que Robert Downey Jr.

Noeud papillon cyan agencé à un verre de lunette de la même couleur agrémenté d'une sublime monture post-hipster coordonnée avec un soulier non moins décontracté mais qui se porte à merveille avec un complet ajusté.

Look yupster inoubliable.

Du côté des dames, on a hésité longtemps. On doit admettre qu'on a pas été particulièrement renversé cette année. Mais parce qu'il fallait absolument statuer: bravo Kristen Stewart.

Habituellement, Kristen ne fait pas partie de notre Top 5 être humain mais on doit admettre que Kristen avait définitivement un je-ne-sais-quoi.

Plus on la regarde, plus on l'aime. Il y a de la simplicité fragile dans le haut du corps, et de la grâce assumée avec cette robe noire complexe mais relativement simple.

Mais honnêtement, c'est le petit bracelet en diamant qui nous fait craquer.

Ceci dit, on a également beaucoup apprécié les accessoires dimantés cette année. Comme cette petite bourse portée par une autre Twilight princess Anna Kendrick.
Un bel ajout à une robe tout aussi agréable à regarder. On aime également le soulier tout autant que le sourire de l'actrice.

On aimait aussi la bourse de Charlize Theron agencée avec un bracelet de diamants: combinaison très sophistiquée.

Par contre, lorsqu'on parlait que c'était important d'agencer le tout à une robe tout aussi agréable à regarder, on faisait un peu référence à la robe mieux connue sous le nom de cupcake dress que portait justement la belle Charlize. On te dévorait déjà des yeux Charlize, c'était pas nécessaire d'en rajouter...

Dans la catégorie comment scrapper une belle robe, Sarah Jessica Parker. Sa robe Chanel est magnifique, peut-être la plus belle de la soirée; mais la coupe de cheveux Lady Gaga rencontre l'année 2003, le bronzage fluocompact, et sa petite gomme qu'elle mastiquait toute la soirée: ça commence à faire un peu trop cougar, non ???

Je vous entends déjà me demander: Sylvain, qu'en est-il de la catégorie tissu Plaza St-Hubert ???

Eh bien, il y a égalité.

Tout d'abord, notre amie Maggie Gyllenhaal qui a trouvé le moyen de nous faire oublier la pluie qui tombait sur Los Angeles avec ce look pareo République Dominicaine. Le rouleau de tissu était en spécial et la rumeur voudrait qu'elle se soit simplement enroulé dedans.

Ex equo, Jennifer Lopez et sa robe fait d'isolant de murs en gyproc. Ou peut-être est-ce ce genre de pellicule celluloid qui enveloppe quelque chose de fragile, comme un laptop, alors qu'il est toujours dans sa boîte ??? Ou sinon, c'est le genre de tissu avec lequel ma grand-mère recouvrait ses sofas du sous-sol.

Bref, peu importe, c'est inflammable et c'est vraiment laid.

Mais il y laid, et il a (malheureusement) vraiment laid. On ne connait pas Zoe Saldana mais on gage qu'il y devait y avoir beaucoup de monde qui la connaissait mais qui faisait comme si ce n'était pas le cas.

Sérieusement, sur la photo on voit que même les gens qui faisaient la file depuis trois jours afin d'avoir les premières places sur le tapis rouge se demandent: "Kossé ça calice ???".

Horrible.

*** Bonus - Oprah Winfrey ***

Surprise, on a beaucoup aimé le look d'Oprah Winfrey en fin de soirée.

C'est élégant, simple et le bleu marine semblait être la couleur de prédilection chez les afro-américaines lors de la cérémonie.

dimanche 7 mars 2010

De la post(mod)er(n)ité [postérité] (via réponse à l'altermodernité de @Adbusters #88)

Dans sa plus récente édition, Adbusters #88 suggère dans un premier temps que l’ère postmoderne est bel est bien terminée, tout en questionnant également la suite des choses qui pourrait se définir en post-postmodernité sous différentes appellations.

Intrinsèquement, ce numéro expose effectivement la fin de la postmodernité mais officialise davantage le passage vers ce que nous définirons comme étant la post(mod)er(n)ité : une résultante qui semble pourtant échapper aux rédacteurs.

Dès les premières pages, on questionne le rapport à la nature et c’est ultimement ce qui échappera à Adbusters. L’adage populaire l’œuf et la poule, devient ici l’œuf et le point d’interrogation. On (re)chercherait donc la variable manquante à la (pro)création, la réponse à l’essentiel.

l'oeuf...

Cette question, elle se pose donc au sein d’une publication qui s’apparente à quelque chose comme du discours critique ou peut-être même du postmarxisme. Comme nous proposons une extrapolation conceptuelle suivant la valeur intrinsèque du message au sein de son support, nous saisirons le questionnement dans son ensemble via une formule d’étude du fonctionnement du genre proposée par Robin Wood dans son essai American Nightmare (1979).

« La méthode relationnelle employée par Robin Wood dans son essai American Nightmare et plus particulièrement son outil d’analyse Basic Formula […] expliquai[en]t la formule ordinaire de la composition d’un film d’horreur. “Normality is threatened by the Monster. I use normality here in a strictly non-evaluative sense, to mean simply conformity to the dominant social norms.” Wood articulait donc trois variables simples: la normalité, le monstre et la relation qui s’opère entre les deux. » [@RAYMOND, Sylvain, De la figure monstrueuse: de l’homme-spectacle à l’hyper-mâle ou une tentative de définition de mon histoire secrète. Université de Montréal, p.39.]

Cette formule est donc ici extrapolée au récit de genre dans son expérience de consommation/production d’un produit, dans l’expérience de consommer du Adbusters - et ses récits d’horreur concernant la vie occidentale contemporaine !

L’intérêt du questionnement se situe dans l’absence d’une définition claire de la normalité. D’une manière ou d’une autre, qu’il soit question de définir l’œuf comme étant la normalité ou nous-mêmes à titre de lecteurs interpellés par le questionnement, la monstruosité devient instinctivement floue mais permet donc déjà de déterminer que la relation s’opèrera entre l’œuf et nous-mêmes.

Définition du prémoderne ou la définition de l’œuf (normalité).

Adbusters entame son parcours narratif par une définition d’une époque pré-moderne en mettant l'accent sur le rapport de représentation artistique et la nature mais plus largement la perspective environnementale.

La glorification bucolique d’une époque passablement violente où la guerre des classes n’était qu’une vague pensée utopique semble quelque peu ironique au sein d’une publication dont le mandat n’est-il pas justement de lever le voile sur les dessous de la représentation dangereusement fausse de la société capitaliste ?

premoderne

L’œuf semble donc faire office d’essentiel, de ce qui originalement était bon, bien, pur: une cause causante non causée.

Définition du moderne ou la définition de moi-même (monstre).

La prochaine section du Adbusters poursuit son allégorie environnementale, une symbolique qui mène à penser à la séquence d’ouverture du film There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson, 2007) qui reprenait déjà une rhétorique comparable à la séquence d’ouverture du film 2001 : A Space Odyssey (Stanley Kubrick, 1968) où l’espèce humaine se développe finalement suite à la découverte d’un monolithe, symbole du changement mythique qui prendra forme lors de l’invention de l’outil. Le pompage du pétrole deviendra le symbole d’une surabondance pour une surproduction apparemment sans fin et dogmatique. La représentation pragmatique de ce nouveau système de (re)production devient la publicité.

moderne

De par son nom, Adbusters rapporte donc sa nécessité fondamentale à l’époque moderne. (In)directement, son lectorat et donc moi-même se rapporte donc aussi à l’époque moderne. Le circuit de consommation où l’extrapolation de la consommation mène à la mise en marché de la cigarette, des voitures allemandes et aux camps Nazi : le développement du discours critique.

Mais ce discours, Adbusters le tient pour un lectorat : c’est indubitablement l’objectif final d’un support imprimé. C’est nécessairement moi, le consommateur qui achète Adbusters qui est responsable de la destruction abusive de la nature et qu’on tente ainsi de sensibiliser à la cause.

Je deviens le monstre en rapport à la normalité, à la nature.

Définition du postmoderne ou la définition de la relation entre la normalité et le monstre.

Ironiquement, c’est au fil de cette troisième section que Adbusters émet une explication pertinente et complète tout en étant capable de s’absoudre de l’argumentaire développé.

De manière surprenante mais conséquente avec son approche de départ, Adbusters propose la crise du pétrole de 1973 comme étant le passage de la modernité vers la postmodernité : la nature (du développement) aurait une finalité, l’illusion d’une Histoire sans fin éclaboussait aux yeux du monde.

postmoderne

Mais encore, c’est essentiellement le rapport de (re)construction du sens via la (re)présentation que Adbusters choisira de définir. Derrière l’utopie continue de développement du capital au-delà des ressources disponibles pour une croissance véritable et non spéculative, on poursuivra à se saisir d’une imagerie hyper réelle qui développera un rapport néfaste à l’essentiel.

So we find ourselves in this moment of rupture, precariously exposed to risk and perhaps devoid of hope. Can we think of these facts as possibilities? Can we confront our situation and imagine what things might be like otherwise, even without guarantees? The end of history has reached its end. Can we be the ones we have been waiting for?” [@LARSON, Michael, We Are Living Through Postmillennial Tension. Adbusters #88, Mars/Avril 2010.]

Le 11 septembre 2001, et nous somme d’accord, représente donc le passage vers une autre étape du développement de l’Humanité dans son incapacité à se sortir de sa propre contradiction à critiquer quelque chose qui le détermine complètement : un homme devient une arme de destruction massive par la recomposition mécanisée d’un 747.

Or, dans un autre texte, Adbusters reprend, avec surprise, une critique formulée par Slavoj Zizek à l’endroit de Naomi Klein tout en se refusant la même critique.

So, when Naomi Klein writes that “[n]eo-liberal economics is biased at every level toward centralization, consolidations, homogenization. It is a war waged on diversity,” is she not focusing on a figure of capitalism whose days are numbered? Would she not be applauded by contemporary capitalist modernizers? Is not the latest trend in corporate management itself “diversity, devolve power, try to mobilize local creativity and self-organization?” Is not anticentralization the topic of the “new” digitalize capitalism?” [@WHITE, Micah, I Received A Crash Course In Postmdern Thought. Adbusters #88, Mars/Avril 2010.]

Cette critique, nous l’appliquons également à AdBusters car il s’agit justement du type d’argumentaire critique potentiellement postmarxiste privilégié par la publication imprimée. Sans admettre sa propre position contradictoire préférant exposer le blâme d’une intellectuelle habituellement prisée par ses pages, Adbusters démontre son incapacité à proposer une véritable alternative au travers son discours critique.

Dans ce rapport néfaste par rapport à elle-même, la publication engendre le même rapport avec moi-même, lecteur. Ma réalité monstrueuse qui se positionnait face à la normalité dans son essence initiale se retrouve donc elle-même exposée comme étant monstrueuse et monstrueusement engraissée par l’incapacité de dégager de l’alternative par AdBusters.

Et pourtant, on nous suggère que l’Humanité prétendrait à quelque chose comme de l’altermodernité.

Définition de l’altermodernité ou l’exposition du passage vers la post(mod)er(n)ité.

La nouvelle ère de développement serait directement articulée par l’expérience de recréer de la démarche artistique. Ainsi, l’expression altermodernité nous vient du théoricien de la culture, le français Nicolas Bourriaud qui souhaiterait voir les musées devenir laboratoires au développement d’une mentalité révolutionnaire qui permettrait un recentrement de la pensée.

Adbusters en profite ainsi pour nous dépeindre le moment entre la chute en désinvolture de Kanye West et l’ascension fulgurante de Lady Gaga comme étant l’instant de passage vers une époque post-postmoderne.

10344-lady_gaga_pour_son_album_the_fame_monster

Her persona is so infectious because it is the mutagenic effects on the human form and psyche. Her music is just a pretense, a rationale for her celebrity. […] Even more crucial is the cult like passion that she inspires in her followers. It demonstrates how even long after its death, postmodernism’s specter will continue to beckon us toward the apocalyptic future that the “fame monster” so wantonly desires.” [@HADDOW, Douglas, The Coming Barbarism: Notes from The Point Of No Return. Adbusters #88, Mars/Avril 2010.]

L’auteur persiste et signe en exposant la manière où le Président Obama a su utiliser l’imagerie communiste pour convaincre les électeurs de la Génération Y.

Étrangement, AdBusters afflige une génération, ses membres ainsi que Lady Gaga d’un processus rhétorique qui fait justement la marque de commerce de la publication. Cette manière de potentiellement s’absenter d’un processus qui afflige le monde occidental dans son ensemble et auquel nous participons tous, tout en s'opposant à l’aide d’un discours imprimé graphiquement cool mais critique semble être l’alternative suggérée pour dégager un futur quelconque de cette nouvelle postmodernité.

adbusters

Non seulement nous n’acceptons pas cet illogisme, mais nous retournons l’argument de la publication à son endroit :

The reemergence of the grand narrative in the form of global ecological disaster has rendered all forms of postmodern thought dangerous anachronisms." [@Ibid]

Non seulement la mobilisation prônée par AdBusters vers un retour à quelque chose qui n’a probablement jamais existé est-il la synthèse même d’une postmodernité issue d’une dangereuse quête de la vérité moderne complètement kitsch, mais ce comportement s’apparente à de la pure schizophrénie non diagnostiquée i.e. utiliser de l’argumentaire moralement et historiquement ancré dans un moment, dans le temps :

Thus, we should consider postmodernism today as analogous to the counter science of the renaissance-era Catholic church.“ [@Ibid]

Au contraire, nous proposons une alternative que nous retrouvons au sein du roman Yupster où le personnage principal, alter-ego qui porte le nom de l’auteur (aussi l’auteur de ses lignes), se retrouve violenté pour ses péchés qu’il ne regrette pas.

« Si j’avais pu dire quelque chose (n’importe quoi) à un certain moment entre un coup qui fit volé en éclat une côte de mon côté droit et une descente du coude sur le dessus de mon crâne qui me fit perdre définitivement connaissance : « Après avoir livré ma vie en sacrifice pour le péché, j’espérais voir une post(mod)ér(n)ité qui prolongerait mes jours. » [@RAYMOND, Sylvain, Yupster. Non-publié, Montréal, Québec, p.88.]

Extrapolation du passage biblique Esaïe 53 :10, l’auteur suggère que la nécessité du corps, (du plaisir) de la chair n’est plus nécessaire à l’expérience humaine car nécessairement déjà une projection dans le futur de la pensée : la cause causante non causée qui semble d’autant plus essentielle que l’œuf, ou dans son rapport à la nature.

En réponse à la formule de départ, et inspiré de la Basic Formula de Robin Wood, nous réaffirmons la pertinence de la Basic Re-Formula développée au sein du mémoire De la figure monstrueuse: de l’homme-spectacle à l’hyper-mâle ou une tentative de définition de mon histoire secrète [@pp.77-78]:

« D’emblée, nous établissons maintenant la normalité, certes, comme étant une re-présentation de la conformité et des normes dominantes d’un moment donné mais en y ajoutant que cette normalité est nécessairement monstrueuse par sa nécessité dans le processus de reconstitution de l’Autre, la deuxième variable de Wood. Bien évidemment, cet Autre monstrueux entre en relation avec la normalité monstrueuse mais c’est ici, dans les aléas de la relation que se recrée perpétuellement une frontière de possibilités. Alors s’il y existe une frontière c’est qu’il doit nécessairement y avoir un espace géographique. Se développe donc à l’intérieur de ce système d’articulations monstrueuses notre quatrième variable : l’histoire secrète. Constamment en mouvement, nous ne pourrons que la saisir en retard et d’une précision variable selon l’analyse, selon la relecture. Mais certainement, elle sera pour toujours la pièce manquante à la pleine compréhension d’une période. Instable, en constante mutation, comme l’ensemble des figures monstrueuses faisant partie de l’articulation d’ailleurs, elle est notre réponse provisoire, notre cessez-le-feu, notre arrêt dans un temps précis qui nous permettra de valider l’ensemble de l’équation. Ultime point de comparaison qui nous permettra, encore une fois dans l’articulation des trouvailles de notre Basic Re-formula, de les confronter à un certain point de réalité sur une ligne de temps donnée suivant le désir de compréhension nécessairement retardé du présent, devenu nécessairement passé, mais nécessairement utile à la compréhension de qui je suis, ou plutôt, de ce que nécessairement j’étais et donc nécessairement de ce que je suis : en retard sur moi-même. »

Au contraire de prétendre trouver une réponse, une alternative dans un espoir intellectuellement prétentieux et arriéré de (re)découvrir l’essentiel, la post(mod)er(n)ité est l’(in)compréhension de l’insaisissable dans un processus post nihiliste de (re)création de rien du tout car nécessairement déjà historiquement inutile.

L’ultime finalité de la présence physique, du corps, de la nature, de la vie: c’est la fin. Alors à défaut d’abonder dans le même sens que l’espoir pessimiste présenté en conclusion par AdBusters à l’aide d’une photographie de John McWilliams où on voit d’un mauvais œil la montée des eaux du globe; l’ère de la post(mod)er(n)ité embrasserait l’idée, tout comme Lady Gaga, que l’extermination de tout référent dans un processus d’extrapolation de la représentation artistique instantanée dans un objectif complet d’acquisition de richesse potentielle aussi intangible soit-elle demeure l’acceptation d’une fin indubitable qui nous survivra, et qui nous précédait donc nécessairement : la crue des océans n’est pas un phénomène nouveau; au contraire.

sealevels

Refuser notre (re)composition intrinsèque nous mènerait à prétendre amener une solution à un problème qui n’existe pas, alors que l’absence de solution est exactement ce qui ordonne l’ordre des choses depuis la naissance d’une pensée, d’où provient l’œuf et d’où nous provenons finalement de par son système d’articulation intrinsèquement monstrueux dans son état contemporain.

vendredi 5 mars 2010

Neil Patrick Harris se prend pour quelqu'un qui vaut quelque chose (via @NPHfail [#douchefag]).

Pour faire la promotion du film Beastly qui raconte ironiquement le sort jeté à un adolescent beau et populaire qui souffre d'un mal de vivre profond dont il sera affligé par une métamorphose de son apparence physique; Neil Patrick Harris ne prend aucune perspective sur rien du tout et se (re)présente de cette manière.

Pourquoi ???
Parce que.

Featurette du film Beastly [@iTunesMovieTrailer].

Pourquoi la Semaine de la Mode de Montréal 2011 devrait se tenir au Quartier DIX30 ??? (via #SMM, c'est le nouveau Affliction)

La Semaine de la Mode de Montréal est terminée et on se demande si ce n'est pas l'exercice le plus hyperréel de l'année au Québec ???

Disons, que j'ai la vague impression qu'il n'y a pas grande chose de Montréal dans la Semaine de la Mode de Montréal à part sa présence dans le titre de la Semaine de la Mode de Montréal.

Ou peut-être est-ce parce que Montréal n'est tout simplement plus ce qu'elle était (via peut-être n'a-t-elle jamais été quelque chose) ???

Devrait-on tout simplement cesser de prétendre à un restant de quelque chose pouvant s'apparenter à de la visibilité internationale; et tout simplement déménager la #SMM 2011 au Quartier DIX30, tenir l'événement simultanément à l'Apéritif à la française ou du Bal du Mont-Royal et confirmer Mahée Paiement comme porte-parole à vie de l'événement ???

On rendrait service à tout l'monde: on sauverait du trafic aux gens de Brossard et on ferait réaliser aux hipsters qui font un salaire entre 28K et 32K par année qu'il y a des limites à se la jouer.

Photos par Louis Turmel [@louisturmel.com].

jeudi 4 mars 2010

Heart mixtape

Je peux (res)sentir ce sentiment dans l'air ce soir, Ô mon Dieu. J'attendais ce moment depuis toujours, Ô mon Dieu. Peux-tu (res)sentir ce sentiment dans l'air ce soir, Ô mon Dieu ???

C'est l'amour.

Voici la playlist:

- Nightwaves - In The Air Tonight (Phil Collins cover)
- Ellie Goulding - Salt Skin
- Kisses - Bermuda
- Kirstenana - Love Love Love (Bit Funk RMX)
- Butterfly Bones - Heart
- Fred Falke - When I Look Into Your Eyes (Quinten 909 ReWork)
- Justin Faust - Witty
- Vitalic - Second Lives (Lifelike RMX)
- Silicone Project - Supernova
- Yes Giantess - The Ruins (Fear Of Tiger RMX)

mardi 2 mars 2010

Est-ce que @StephaneERoy est @iamamiwhoami ??? (via #fail)

Hier soir, un événement microblogosphère 2.0 ajoutait un dernier indice en mesure de résoudre l'énigme virale de la décennie amorcée le mois de janvier dernier.

Depuis quelques temps, une vidéo non-lipdub circule sur le web faisant la promotion d'un artiste mystère qui ferait un retour attendu parce que mis en marché correctement.

On se pose (présente la) question: iamamiwhoami ???



Les rumeurs circulent: on parle de Lady Gaga, Christina Aguilera, MGMT, Goldfrapp, The Knife. Mais il n'en serait rien [@iamamiwhoami].

Mais voilà, le dernier indice tombait hier soir. Il ne s'agirait pas d'un grand retour musical, mais bien du retour d'un grand acteur de renommée Canal 7: le grand retour de @StephaneERoy.

Sur Twitter hier soir, il poursuivait son allégorie vidéo avec une prose 2.0 où il accentuait sa recherche/découverte de lui-même via son univers perdu dans le bois: renaissance après une longue traversée. Une pénible marche dans les insuccès suite à la splendeur de la célébrité.

Il écrit:

je suis perdu dans une foret pret de tremblant…l humiditee est entre dans mes vetements / je ne passerai pas la nuit…qu est ce qui …. qu est ce qui se rapproche de moi??????????????????????????? je ne sent plus le contact de mes pieds avec le sol…. j espere qu ils vont revenir me chercher quoi faire twitter c est absurde…froid est ce l,imaginaire ou la realite….qu.est ce qui est vrai qu est ce qui est faux dans la tete d un createur perdu…la nuit ne fat que …[@MichelleBlanc].

Je suis vraiment heureux de constater que nos artistes québécois maîtrisent désormais les technologies virales au point de lancer un véritable phénomène international 2.0.

Qu'est-ce qui attend @StephaneERoy maintenant qu'il est une vedette internationalement virale ???

Sera-t-il nommé recteur de la Faculté d'art dramatique de l'UQÀM ???
Sera-t-il nommé rédacteur en chef de @P45 ???

Donnera-t-il une conférence Infopresse à 395$ le billet destinée aux conseillères en communication de PME dont le siège social est situé à Blainville concernant les bienfaits des nouvelles technologies de microconversations Twitter dans un cadre d'amélioration de personal branding ???