lundi 1 mars 2010

Suis-je (dans) un film noir ??? (via Études cinématographiques - Suspense et tension en hommage [au film noir] @NightlifeMag)

Prisonnié de la ville, écrasé sous un ciel allourdit par la pesanteur de quelque chose qui pèse sur l'âme, dérivé d'un inconscient conjoncturel trouble que nous nommerons Kammerspiel pour le besoin d'une cause lyrique: je subsiste à la crise, le film noir [@NightlifeMagazine - crédit photo Richmond Lam]

Il pleuvra, parce que tout (je) fond(s). Je devrai me couvrir parce que je ne veux pas que tu me vois souffrir.

(Te) Serai-je imperméable [@HugoBoss] ???

Boss

Tes paroles s'envolent; mes écrits aussi. J'aimerais me couper (de toi); mais ta fraîcheur nouvelle (printanière) me réchauffe.

(Ne) Serai-je (qu')un coupe-vent ??? [@TigerOfSweden]

Tiger

Sans aucune perspective: rictus, même si l'essentiel part en fumée.
Je brûle (pas vraiment).

Bogart

Aucun commentaire: