mardi 10 novembre 2009

Legendary Tigerman - Femina [@le blues portugais, c'est la nouvelle électro-pop norvégienne]

Aujourd'hui, Fred BG me dit d'écouter Femina [@fail]. Je tombe sur le myspace d'un groupe argentin rap/folk/experimental très show minuit Festival de jazz.

Pendant la moitié d'un instant, j'ai pensé que Fred BG avait perdu sa touche magique: erreur.

Femina, c'est le nouvel album de Legendary Tigerman, un portugais qui fait dans le blues Jon Spencer tranquille à la sauce road movie Quentin Tarantino.



Le genre de musique qui te donne le goût d'enfiler sans grâce une jeune nymphette un peu mal propre dans un motel cheap, tout aussi mal propre, suite à un vol de banque un peu raté qui aura laissé des séquelles sanguinolentes pas trop graves [@ & Then Came The Pain].

Aucun commentaire: