jeudi 15 octobre 2009

Core is the new Alt [@Core, c'est le nouveau Alt (via le nouveau hipster)]

Le 25 août dernier, l'Alt était officiellement déclaré mort [@Carles].
L'alternative devenait difficilement remplaçable.

La réponse émerge finalement de l'intérieur, de la souche pure, de l'épicentre de l'authenticité, du core [@c'est le nouveau Alt].

C'est d'une évidence même [@meme] lorsqu'on consulte les deux définitions du mot core proposées par dictionary.com:

1. the central part of a fleshy fruit, containing the seeds.

2. the central, innermost, or most essential part of anything.


La première définition nous suggère qu'être core, c'est représenter l'expérience du cycle de la vie. Être core, c'est planter des graines pour les regarder germer, pousser, et fleurir en quelque chose d'autre; pour ensuite se faner, mourir, et renaître quelques années plus tard [@ la hype].

Mais la deuxième définition précise davantage l'expérience vitale du core: c'est l'essentiel. Être core, c'est (re)penser sa situation dans l'univers à tous les instants. C'est tenter de se (re)trouver, de se (re)définir. Dans une recherche constante de la cause causante non causée, on (re)cherche l'essentiel: le core [@soi-même (via meme)].

Qui es-tu ??? Qui suis-je ???
Qui seras-tu ??? Qui serai-je ???
Qui serais-tu ??? Qui serais-je ???

As-tu visité le blogue AltMontréal récemment ???
Est-ce que la Blogosphère, c'est la nouvelle Stratosphère ???

Est-ce que tu comprends mieux ce que représente être core avec ce petit vidéo montage trouvé sur le site youtube.com ???



Être core, c'est tellement hier...

Aucun commentaire: