dimanche 21 juin 2009

Gilles Rhéaume: c'est assez !

Ainsi donc vous êtes le porte-parole de l'Association des descendants des Patriotes. Laissez-moi me présenter.

Je suis le descendant de Eustache Raymond dit Labrosse, cultivateur et Patriote décédé lors de la bataille du 14 décembre 1837.

J'ai milité à vos côtés afin de contester la décision de baptiser l'aéroport Dorval au nom de Pierre Elliott Trudeau - si on devait absolument nommer un aéroport au nom de Pierre Trudeau, l'aéroport en question aurait dû être celui de Mirabel: souvenir d'un désastre politique organisé sur le dos de cultivateurs comme mon ancêtre.

Vous m'avez même personnellement sélectionné pour défendre cette (votre, notre) position sur les ondes de CKAC lors d'un débat public.

Pendant un certain temps, j'ai animé une émission radiophonique sur les ondes d'une station dont il n'est pas nécessaire de nommer le nom. Parmi les ouvrages récemment disponible en librairie, votre biographie restait lettre morte: aucun animateur ne souhaitant en parler en ondes, encore moins en lire quelques lignes. On offrait le livre gratuitement à n'importe qui; personne n'en voulait, sauf moi. J'ai ramené votre livre chez moi tout en prenant bien soin de sermoner les membres présents à la station, de les éclairer sur la pertinence de votre démarche pour la cause souverainiste (indépendantiste).

Or, depuis quelques temps, vous participez à propager un message de peur qui ne me plait guère. Du moins, c'est l'effet que donne votre message retransmis par cyberpresse. Si vous possédez des informations concernant des intentions malveillantes que quelques personnes, groupes, factions souhaitent mettre en oeuvre au Parc Pélican, dans mon quartier de Rosemont où je compte bien célébrer ma Fête Nationale, la (ma, votre, notre) St-Jean-Baptiste: vous vous devez de demander un appel au calme; non pas aider à la propagation d'un sentiment de peur en demandant l'annulation d'une performance mettant en scène quelques artistes de langue anglaise.

De même, vous recommandez à Guy A. Lepage, un homme que je ne connais pas personnellement mais qui semble n'avoir jamais caché son allégence souverainiste même sur les ondes de Radio-Canada, d'être prudent. Monsieur Rhéaume, vous faites erreur en ne demandant pas aux potentiels casseurs d'être prudent dans leurs gestes et prises de position: ces attitudes rétrogrades violentes qui seraient certainement médiatisées et qui participeraient à donner une mauvaise image à une cause pacifiste que le mouvement souverainiste supporte depuis fort longtemps - et avec raison.

Enfin, s'il fallait que quelques Patriotes égarés perturbent ma célébration de la St-Jean-Baptiste et celles de mes amis peu importe leurs allégences politiques et/ou leurs langues, je vous en tiendrai personnellement responsable, n'est-ce pas là le rôle du porte-parole ?

S'il vous plaît Monsieur Rhéaume, faites preuve de rigueur, demandez un appel au calme, à l'ouverture d'esprit et cessez d'encourager en ne dénonçant pas les menaces qui pourraient gronder chez quelques-uns.

Dans le cas contraire, et je vous le promets, je reléguerai aux oubliettes vos accomplissements, votre leadership et bien sur, votre biographie.

Bonne St-Jean-Baptiste que je souhaite heureuse pour chacune et chacun.

4 commentaires:

Clépétar a dit…

You go, boy!

J'ai eu pitié du mec quand j'ai lu ça sur Cyberpresse aujourd'hui...

Jarrett a dit…

Bravo Sly.
Tout est là.
Absolument rien à ajouter.

Isabelle a dit…

Je suis totalement en accord!

Blogger a dit…

Sprinter - Function One (160BPM)