jeudi 21 mai 2009

La fin d'une époque...


Ce midi, un professeur émérite de mon école secondaire annonce sur Facebook que la station Rythme FM 105,7 diffuse en direct du Collège Laval.

Instinctivement, je fonce dans le bureau de ma collègue Stéphanie qui écoutait bien sur la station. Maìs à cet instant précis, j'ai compris que c'était la fin d'une époque: sa consécration.

Véronique Coutier et une autre animatrice ridiculisaient un élève en ondes pour ensuite discuter avec la chanteuse Marie-Mai présentée à une foule d'adolescentes en délire.

À mon souvenir, mon école secondaire était exclusivement réservée aux garçons (jusqu'en 1997) sportifs, forts, braves, courageux: comme les Frères Maristes qui géraient l'institution depuis 1888.

Aujourd'hui, on dirait que c'est tout le contraire.

2 commentaires:

FreeFallFred a dit…

Tsé que j'ai été à Marcellin-Champagnat, l'autre école des Frères Maristes.

Au moins nous on ne pratiquait pas l'élitisme :)

Matt Love a dit…

Je crois que le CL a perdu de son lustre d'antan depuis les rénovations et non à cause de l'introduction des filles...
L'époque du sarcelle n'avait rien d'une consécration!