mardi 6 janvier 2009

Ai-je besoin d'une fille de banlieue ???

La question me tourmente depuis quelques temps et elle m'apparaît légitime: ai-je besoin d'une fille de banlieue ???

Pas une fille de banlieue qui vit maintenant à Montréal; non je parle d'une fille de banlieue qui persiste et signe.

Ici, il n'est pas non plus question d'une fille de région. Plus au Nord que St-Jérôme, plus au Sud que la rue Notre-Dame: on parle d'une fille de région (oui, la Rive-Sud c'est la région parce que c'est vraiment pas rapport).

Elle aurait des mèches, un emploi chez Coiffure St-Laurent à Laval, ou gérante du Zara Place Rosemère, ou un poste d'assistante administrative chez une firme de publicité située à Terrebonne.

Pour elle, une paire de skinny jeans WESC sur un homme représenterait une tenue exotique, Ed Hardy la marque la plus en vogue, et l'implant mammaire un mode de vie depuis ses 19 ans.

Elle aimerait Occupation Double, moins Loft Story parce que c'est pas assez sophistiqué, un peu Airoldi pour une sortie sur le Canal Vie et sortir en ville avec ses amies toutes pareilles au Club Opéra.

Elle rêverait d'une maison à Lachenaie, s'occuper des enfants à la maison, et d'une sortie au Houston du Centropolis de temps en temps.

La vie serait simple, peu compliquée, ai-je donc besoin d'une fille de banlieue ?

Pour en avoir le coeur net, quelqu'un est game de sortir au Fuzzy de Laval (visitez la section dress code pour savoir quoi porter) avec moi jeudi prochain ???

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Le Houston à Laval est dorénavant chose du passé. La clé dans la porte...faillite pour être plus précise.

Carl-André Hurtubise a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

t'es rendu snob pas mal

Sly a dit…

Comment ça je suis snob ?

Single Ju a dit…

Je suis toujours partante pour le Fuzzy de Laval...je pourrais p-e m'essayer sur un gars de 20 ans...

Zélia Lefebvre a dit…

Ma cousine que j'adore est gérante au zara de rosemere:) T'es sure que ça existe des agences de pub à Terrebonne? C'est douteux, a moins qu'il concocte de brillantes campagnes de pub pour le salon de coiffure d'acoté et pour le garage de Léon (nom fictif).

Je pense que t'es du pour remplir ta fiche sur réseau contact et te caller une julie ben simple pour 2009 (sorry pour les julie). Y'en a des masses.

PS. J'adore aussi mes amies toute pareille, mais fuck on va pas a l'Opéra, Sylvain tu penses que c pas plus cool la rue Crescent?

Sly a dit…

La rue Crescent est située dans un autre pays...

Anonyme a dit…

Les filles de région sont pas mal semblable aux filles de la banlieu...je sais de quoi je parle !

Anonyme a dit…

man, on dirait mon ex dans la description, mais sans les implants... pour l'instant. qui sait, si son prochain chum, (probablement un entrepreneur qui se promène en truck, mais qui fait de la réno pour les gens aisés) a assez d'argent, elle aura probablement un nouvel atout.

et pour vrai... moi je voulais pas ça... c'est difficile à vivre le rêve rive-nordois. encore pire que celui de la rive sud. Probablement parce qu'on n'a pas la plage d'oka pour montrer nos muscles et notre nouvelle épilation laser, ou encore le bourbon pour se pogner des filles qui trippent sur les surfers... (ya tellement de surf a saint-sau.)

moi je veux continuer de penser que les gens qui vont à occupation double sont des ratés. Je ne sais pas si le mépris ou la pitié prend le dessus sur moi... probablement plus le mépris.

je veux continuer de croire que je connais mieux la culture étant donné que je vis à Montréal.

je veux rester sur mon plateau, et détester les derniers survivants hippies de années 90.

je veux aller au marché jean talon quand j'ai un besoin de territorialité.

je veux aller me saouler et rentrer a pied.

...

mais je suis game de relever ton défi... je te call!

Kim St-P a dit…

Ahahahahaha aucun chandail à numéro!

Nicole C a dit…

buy viagra
viagra online
generic viagra

Anonyme a dit…

reverse phone lookup