dimanche 30 novembre 2008

Ryan O'Byrne s'est saoulé samedi soir.


Y'avait une belle petite gang de joueurs du CH dans les bars après la victoire contre Buffalo samedi soir. Gorges, Price, Higging, Komisarek, D'Agostini et notre ami O'Byrne, tous au Balroom.

On le sait, O'Byrne avait été laissé de côté pour le match, et on dirait que la pression de jouer à Montréal commence à lui rentrer dedans. Notre voleur de sacoche préféré aurait complètement perdu le cap en dansant saoul sur une banquette tout en pognant le cul d'au moins quatre filles au courant de la soirée.

À un moment donné, il s'est même permis d'empoigner Carey Price par la poche...peut-être une autre tentative de scorer dans le but de son équipe.

Pendant ce temps, Gorges faisait boire du champagne et du Jagermeister à la bouteille. Mais on s'entend que c'est quand même moins grave que de sentir le besoin de tâter les testicules d'un coéquipier.

Au moins, Komisarek se comportait en vrai gentleman...lui reste maintenant à enseigner comment faire une première passe à O'Byrne...

J'ai voté Parti Québécois.


- Parce que je serai à Toronto la journée du vote et qu'il est important de voter (même si je n'apprécie pas particulièrement voter par anticipation).

- Parce que j'ai confiance en Nicolas Girard pour défendre mes intérêts et ceux de ma circonscription.

- Parce que j'ai confiance en Pauline Marois, seule candidate d'importance à être passée au travers d'une crise semblable.

- Parce que Mario Dumont n'a pas su s'acquitter correctement de son rôle de parti d'opposition.

- Parce que je n'ai pas confiance en Mario Dumont et son équipe.

- Parce que je crois que le Parti Libéral mérite d'être puni pour ne pas avoir respecté le choix des québécois qui préféraient la composition pré-électorale de l'Assemblée Nationale.

- Parce que je n'ai pas confiance en Jean Charest pour défendre la langue française.

- Parce que Québec Solidaire a formé une alliance avec les factions du Parti Communiste.

- Parce que le projet de pays du Québec, passe par le Parti Québécois.

samedi 29 novembre 2008

Days of Thunder:
le meilleur film des années 90 ???

On peut dire ce qu'on veut, mais j'adore quand TQS programme des films cultes la fin de semaine. Dans ce cas-ci, rien de mieux que Days of Thunder à 11h00 pour se remettre d'une (surprenante) cuite après une cuisante défaite du Canadien contre notre ami Paris Théodore.

Mais la question demeure, est-ce que Days of Thunder est le meilleur film des années 90 ?

Peut-être à cause du design de l'affiche.
Peut-être à cause de Randy Quaid.
Peut-être à cause du candidat à la chefferie du parti Républicain Fred Dalton Thompson.
Peut-être à cause de Robert Duval.
Peut-être à cause du temps où Tom Cruise était encore cool.
Peut-être à cause de Cary Elwes (le Val Kilmer 2 de l'époque).
Peut-être pas à cause de John C. Reily.
Peut-être parce que Tony Scott est le meilleur réalisateur de tous les temps.

Mais surtout à cause de Nicole Kidman.

vendredi 28 novembre 2008

Mixtape Yupster

Alors que le débat a été lancé depuis le studio Christiane Charette en face du resto Ô Chalet, voici mon mixtape qui saura plaire au yupster en vous.

Le hipster pourra certainement y trouver son compte avec Sands of Time de Cut Copy, mais seul le alt sera en mesure d'apprécier la découverte d'une Madonna 2.0 avec la track Ultralight.

Voici la playlist:

Cut Copy - Sands of Time
The Twelves - When You Talk
Parallels - Ultralight
Icarus - Ledge (Lifelike RMX)
College - The Energy Store (Justin Faulk RMX)
Digikid-84 - B.BOY Underground
Your Dirty Habit - Your Dirty Habit (Computer Club RMX)
Phonat - Learn To Recycle (4 To The Floor Mix)
Le Le - Breakfast (Mercury RMX)

Le rêve américain...


C'est le week-end Thanksgiving chez nos voisins du Sud et comme le rêve américain doit en prendre pour son rhume ces derniers temps (malgré que notre ami à tous Barack Obama pourrait lui avoir redonné de son lustre), voici la plus belle représentation de sa potentielle présence perpétuelle.




J'ai toujours été un grand fan du Price is Right, et ça vaut la peine de se taper un vidéo en ligne de 9:03 minutes...c'est la fête de Taylor (19 ans) et la consécration du rêve américain.

jeudi 27 novembre 2008

Cut Copy - Sands of Time


C'est comme ça que je me sens aujourd'hui...

Cut Copy - Sands of Time

mardi 25 novembre 2008

Le débat des chefs: match nul !

Dans l'expression match nul, il y a le mot nul. Mais avant de tomber dans un relativisme potentiellement cynique, allons-y avec les chefs respectifs.

Jean Charest - Parti Libéral du Québec

Suite à un début de débat relativement agressif (ce qui n'est pas nécessairement négatif), Jean Charest a semblé ralentir la cadence en deuxième moitié. Manque d'énergie ou mesure préventive à la cacophonie, peu importe, car en général il a su garder son calme face aux élans sarcastiques de ses adversaires.

Cependant, sa persistance à ne pas défendre son bilan, sa persisitance à ne pas dévoiler les états financiers de la Caisse de dépôt et sa mollesse par rapport aux thématiques constitutionnelles vont de pair avec son habillement et le personnage en générale: c'est dangereusement neutre.

Or, rien pour déstabiliser sa position au gouvernement.

Mario Dumont - Action Démocratique du Québec

Si Mario Dumont pouvait garder ce ton généralement équilibré tous les jours de sa vie, il ne serait probablement pas en péril comme c'est présentement le cas dans les sondages. Assis au centre de la table - soit dit en passant, quel beau décor, pas mal mieux que l'espèce de centre de table Inuit du débat fédéral 2008 - Mario Dumont a su bien se positionner comme étant une alternative aux vieilles chicanes entre le PLQ et le PQ. Bonne note pour ses questions sur les planifications budgétaires du PLQ, sur l'incapacité de Jean Charest à réduire les dépenses gouvernementales et sur les élections scolaires.

Par contre, l'abolition des commissions scolaires sans plan, les manteaux des équipes sportives et la privatisation d'une partie d'Hydro-Québec font presque aussi peur que cette horrible cravate ocre et ses boutons de manchette mon-oncle-Fernand-le-soir-de-Noël.

Pauline Marois - Parti Québécois

Moins fluide au départ, mais très ferme sur des sujets comme l'éducation et le futur du Québec. Elle saura conforter les militants péquistes et sera peut-être capable de convaincre les mères de famille et les travailleurs dans le Bas-du-Fleuve et au Saguenay avec, entre autre, des mentions soutenues sur le secteur manufacturier et forestier.

Mention spéciale à l'expression: Encore la cassette ! - franchement rafraîchissant surtout pour une femme qui semblait plus habillée pour un enterrement chic que pour un débat public. Elle a vécu la crise, et les gens le savent. Par contre, elle sera certainement davantage perçue comme une arrogante; plutôt qu'une battante.

Mais dans l'fond...

Ce débat n'est-il pas la représentation la plus perspicace de l'inutilité de cette campagne ??? À plusieurs occasions, en plein débat public, les chefs s'accordaient entre-eux !!!

Au final, il ne reste qu'un chaos circonscrit avant la crise économique, comme un chien qui s'agite une heure avant que l'ouragan débute.

On ne peut donc que se souhaiter un gouvernement minoritaire Libéral avec le Parti Québécois dans l'opposition et espèrer que Mario Dumont acceptera de se retrouver quelque peu en retrait à l'Assemblée Nationale. Pas nécessairement absent, le Québec a besoin de Mario Dumont; mais pas dans l'opposition et surtout pas au gouvernement.

Les électeurs ne voulaient pas d'élection, ne voulaient pas d'un débat, ne veulent pas de Québec SoliTaire.

C'est ça un match nul, on a bien beau vouloir supporter une équipe, on en ressort avec l'impression d'avoir perdu son temps...

P.S.: Stéphane Bureau en avait peut-être plein les bras lors du débat, mais quelle tenue vestimentaire !!! Wow !!! Ce veston avec une mince et sobre mais tellement palpitante ligne blanche...Re-Wow !!!

Mon analyse du débat des chefs...
Dès ce soir...

Tout de suite après le débat, je vous livrerai mon appréciation générale mais surtout mon analyse de la performance des candidats.

Super Mario sera-t-il Game Over ???
Jean Charest va-t-il s'étouffer dans son menton ???
Pauline va-t-elle parler anglais ???
Est-ce que Stéphane Bureau est Françoise David ??? (admettez que vous n'avez jamais vu les deux en même temps...)

Entre temps, je vous suggère de lire la chronique de Michel David au Devoir.

Voici le passage le plus croustillant:

Dans le but de lui [Stéphane Bureau] faciliter le travail, voici quelques questions à choix multiples, qui pourraient permettre de mieux cerner les enjeux de la présente campagne.

À Mario Dumont: Puisque Gilles Taillon semble résolu à quitter la politique, qui serait votre ministre des Finances? a) moi b) ma conjointe c) j'abolirais le ministère


M.A.L.A.D.E. !!!
Bon débat !!!

Pourquoi myspace me force à changer mon profil ???

Te souviens-tu de myspace ? Tu sais, cette désormais ville fantôme où n'habite que quelques bonnes gens des régions, des bands électro à découvrir ou des américains qui n'embrassent toujours pas la technologie Facebook ???

C'est déjà assez difficile de rester actif sur ce réseau de moins en moins social, mais qu'on me demande maintenant de modifier mon profil myspace: ben là, chu pas d'accord !

Mon profil myspace, je l'aimais, il complétait parfaitement l'ensemble des mes autres plates-formes virales. Maintenant, j'ai dû enlever les icônes glitter et on va me forcer à repenser complètement l'ergonomie et le visuel de mon profil.

Mais myspace, allô, c'est que je ne t'aimais pu vraiment tsé. C'est comme quand ton boss te dit qu'il n'est pas satisfait de ton travail alors que toi tu cherches une autre job. Ça te donne pas trop le goût de rester...

Bonne Chance myspace...on se reverra quand ça redeviendra cool d'attendre qu'une page load avant de laisser un commentaire.

lundi 24 novembre 2008

Higgins, O'Byrne, Price et Gorges en speedo.

C'est vrai, cette photo là fait un peu trop samedi 22 novembre pour ceux qui souhaitent avoir les derniers scoops dans la demie heure qui suit la mise en ligne de contenu controversé comme des photos nues de Coeur de Pirate.

Toujours est-il que grâce à Facebook (et quelques personnes qui cherchent des gars en chest en ligne), on peut maintenant s'apercevoir que nos amis du Canadien de Montréal savent faire le party en Crocs bruns. On peut aussi s'apercevoir que notre ami Guillaume Latendresse (en arrière à droite) est un peu moins sexy dans un costume de...je sais pas trop...j'hésite en Aquaman ou the Swamp Thing que sur son cover du magazine La Voix.

Bref, est-ce que je blogue trop sur le hockey et le Canadien de Montréal ???

Est-ce que mon blogue est devenu un blogue de hockey où on découvre les dessous (et c'est le cas de la dire) de ce sport sur-couvert par les médias traditionnels ???

Est-ce que je devrais arrêter de bloguer sur le Canadien tant qu'ils ne se remettront pas à faire de l'échec-avant soutenu, prendre possession de l'enclave, gagner les batailles derrière le filet adverse et imposer le tempo du match ???

Ou sinon, préférez-vous lorsque je pose des questions pertinentes du genre: qui semble être le plus victime du froid dans nos quatre amis ci-haut ???

Yes, it does shrink...

samedi 22 novembre 2008

Mon top 5 gardiens #1

Alors qu'on rend hommage à Patrick Roy ce soir au Centre Bell, il est de mon devoir de rendre hommage aux gardiens numéro 1. Voici donc mon Top 5 des gardiens ayant porté le numéro 1.

5. Terry Sawchuk

Avec un nom comme ça, on aurait l'impression d'avoir à faire à un personnage du film culte Slap Shot. Ça devait être un bon gardien, les Red Wings ont retiré son chandail. Moi, je le trouve cool avec son smile sur un fond vert pomme.

4. Grant Fuhr

Y'a pas eu beaucoup de gardiens Noir dans la LNH. Y'a Kevin Weekes présentement et y'a eu Fred Brathwaite. Mais aucun des deux portaient le numéro 1 et avaient des problèmes de coke comme Fuhr. Pour toutes ces raisons, il occupe le 4e rang.

3. Brian Hayward

Et dire qu'il est rendu commentateur aux matchs des Ducks d'Anaheim. Il a aussi commenté sur les réseaux ABC, NBC et ESPN 2. Wow. Bravo Brian. Je me demande si tu seras des cérémonies lors du retrait du numéro de Patrick Roy ce soir au Centre Bell? Peut-être le feras-tu pleurer ???

2. Mike Liut

C'est pas compliqué. Des jambières brunes, et un chandail des Whalers de Hartford. Bravo pour ta deuxième place mon Mike.

1. Ron Tugnutt

Parce que lors de la saison 1990-91, c'était le meilleur gardien de la ligue. Pourquoi ?

Parce qu'il a terminé la saison avec 1639 arrêts. Ok, Ed Belfour en fait un peu plus avec 1713; mais les Blackhawks terminaient premier de la ligue à cette époque. Les Nordiques, eux, terminaient bon dernier et loin derrière avec 46 pts contrairement aux 106 pts de Chicago.

Qu'à cela ne tienne, Ron pouvait compter sur un jeune Joe Sakic qui comptait déjà 46 buts et 61 passes, Mats Sundin avec ses 23 buts et 36 passes, Tony Hrkac (16 buts, 32 passes), Guy Lafleur (12 buts, 16 passes), Paul Gillis, Michel Petit et mon préféré, Tony Twist avec ses 104 minutes de pénalité en 24 parties. Bravo mon Ron, tu es un vrai champion et mon numéro 1 des gardiens a avoir porté le numéro 1.

vendredi 21 novembre 2008

Le meilleur crew de rappeurs ?

C'est une question qui me hante: qui est le meilleur crew de rappeurs ???

Un crew, c'est pas vraiment un groupe, mais plus un regroupement de rappeurs qui peut aussi inclure un groupe. Le crew se représente habituellement par un vidéo clip avec tous les membres du crew dedans.

Est-ce donc P.Diddy & the Family avec son clip Victory ???



Est-ce Coka Nostra et le vidéo clip That's Coke ???




Est-ce Wu-Tang Clan et son clip Triumph???



Est-ce Soul Assassins avec le clip Pupper Master ???



Est-ce Terror Squad ???



Ou peut-être est-ce la gang à Dj Khaled dans le clip Out Here Grindin' ???


Qu'est-ce t'en pense ???

jeudi 20 novembre 2008

Alex Kovalev a fait vomir un coéquipier...

Par une belle soirée arrosée au bar branché pour jeunes du West Island, l'Opera, on me raconte que Alex Kovalev aurait lancé un défi à l'absinthe à un de ses coéquipiers. Ce dernier, dont on me refuse de divulguer le nom, a dû quitter le club en vitesse pour aller vomir.

Seul problème, il n'a pas eu le temps, vraiment, de se rendre à l'extérieur avant de vomir...il aurait donc vomit en marchant vers la sortie...de la grosse classe comme on dit...

Moi, ce que je ne comprends pas, c'est que ce genre de trucs sortent en primeur sur ton blog préféré 2 Years To Live; et pas à 110%, ni La Zone, ni à l'Antichambre...

On s'en doutait, mais il y a définitivement une Omertà qui entoure le Canadien...imaginez tout ce qu'on nous cache...


mercredi 19 novembre 2008

le le - Breakfast (Mercury Remix)


Sacré DISCODUST, il trouve toujours quelque chose de bon pour me faire bouncer sur ma chaise toute la journée...

LELE - Breakfast (Mercury Remix)

Avertissement: peut vous donner le goût de faire l'amour...

Your Dirty Habit - Your Dirty Habit (Computer Club Remix)

Déjà que la track originale de Your Dirty Habit était forte; le remix de Computer Club fait mal, très mal...

Your Dirty HabiT - Your Dirty Habit (Computer Club Remix)

mardi 18 novembre 2008

Une femme Premier Ministre du Québec, ça ne vous intéresse pas ???

À force de se souhaiter un Barack Obama, aurait-on oublié de se rendre compte qu'on avait la possibilité d'élire une Hilary Clinton (ou une Sarah Palin, mais là, je serais loin de convaincre...).

D'accord, le système parlementaire n'engrange pas la même dynamique que le système présidentiel aux États-Unis. Sauf qu'un fait demeure, le Québec pourrait élire la première femme Premier Ministre de son histoire. Mais encore là, cette possibilité ne déclenche aucune passion.

Au contraire, Michèle Ouimet du journal La Presse se permet de planter Pauline Marois comme étant une femme qui oserait jouer à la victime, alors qu'elle semble plutôt soulever des inégalités toujours présentes dans notre société québécoise.

Et c'est ce dernier point qui me chicote: mesdames, où êtes-vous ???

Vous l'avez votre candidate, la chance de faire l'Histoire. Et où est-il, cet élan journalistique unilatéral qui pourrait supporter la potentialité d'une élection historique ???

Pensez-y, la potentialité d'élire une femme à la tête d'un parti qui souhaite fonder un pays. Wow, mesdames, ça ne vous dit rien tout ça ??? Mais peut-être qu'elle est snob; comme un homosexuel n'a pas de leadership j'imagine...

C'est vrai que Pauline Marois est probablement plus snob qu'un gradué de Harvard qui a grandit au sein de l'appareil politique américain. Ça doit être pour la même raison que le Noir standard américain se retrouvait tellement dans ce candidat.

Mesdames, supportez-vous votre candidate ???

lundi 17 novembre 2008

Grand Prix de Montréal: ma suggestion.

Enfin, il n'y aura pas de Grand Prix de la F1 à Montréal cet été. Et dire qu'on a presque payé ça avec nos taxes pour sauver quelques restos pas trop bon sur Crescent et dans le St-Laurent pas cool.

Moi, je suggère plutôt d'investir les fonds publics dans la revitalisation de la rue Michelin dans le quartier industriel de la ville de Laval. Endroit de choix pour le drag race underground à la The Fast And The Furious sans les asiatiques en jupe mi-la-mi-cuisse mais avec des blondes aux mèches Chantal Machabée.

Les fonds publics serviraient à redonner son lustre à cette rue mythique: asphalte neuve, revamper les restos serveuses sexy du coin, de meilleures installations pour les nombreux spectateurs âgés de 16 à 21 ans qui iront par la suite planter la voiture de leur père dans un terre-plein.

Un choix judicieux j'vous dis, mais pour réaliser ce beau projet, ça prend du courage politique. Et ça, nos politiciens, bref, vous êtes au courant...

samedi 15 novembre 2008

Est-ce que le Canadien va gagner ce soir ???

Je serai au Centre Bell ce soir, et je me demande bien quel type de performance nous donnera le Canadien.

Avec ou sans Komisarek ???

Avec ou sans le bon Serge K. ???

Carey ou Jaroslav devant le filet ???

Devrais-je demander à George Laraque sur Facebook s'il va se battre ce soir et pourquoi il n'a pas voulu se mouiller l'autre soir à Boston ???

Kovi va-t-il redevenir le joueur qu'il était la saison dernière ???

Va-t-on jouer du Coeur de pirate après un but de Philadelphie ???

Mais qu'est-ce qui se passe exactement avec le CH en cette saison du centenaire ???

Est-ce vrai que Chantal Machabée aurait fréquenté Alexandre Daigle (voir les commentaires YouTube) ???

Est-ce qu'on devrait le demander à Chris Higgins ce soir, à l'Opéra, après le match ???

vendredi 14 novembre 2008

To blog, or not to blog...

Pourquoi ai-je un blogue ?

Il me reste deux années à vivre, et l'exercice était de saisir le sens de mon existence par une relecture des ces deux dernières années au travers mon blogue.

Et lorsque le monde culturel alternatif est sous le choc à cause de photos de Coeur de pirate nue qui se retrouvent sur le web, dois-je donc donner le lien ???

Lorsqu'il est question des fesses de Maxime Talbot dans des photos qui se retrouvent sur Facebook à son insu, on dirait que ça passe...

Est-ce la même chose pour une artisite de la relève qui post des photos nues d'elle-même sur un site genre Suicide Girls ???

Pour quelles raisons ceci pourrait vous intéresser ???

Est-ce important ???

Pourquoi lisez-vous mon blogue ???

Pour savoir où trouver Coeur de pirate nue, ou pour d'autres raisons ???

J'attends vos commentaires avec impatience...

Je ne comprends pas Guru...

Mettons une chose au clair: je suis Red Bull; pas Guru.

Ceci dit, voici que Guru lance un nouveau site web avec la participation de Moment Factory. Comme d'habitude, la réalisation de Moment Factory est impeccable, sublime, du grand art.

Or, c'est le contenu des capsules vidéos, l'angle du rebrand que je ne comprends pas.

Est-ce de l'ironie ? Mais si c'est de l'ironie pour parler aux hipsters, bien l'ironie de personnes ironiques, ça ne marchent pas, non ???

Regardez bien les vidéos (pas seulement la vidéo d'introduction qui fait référence à Sin City...). Mais qu'est-ce que c'est que ça ??? Des tentatives de parler aux gens de la scène urbaine ? Je suis désolé, mais des hipsters avec des implants CC, ça n'existe pas.

C'est tellement faux tout ça, tellement scénarisé. Ça me gêne de regarder tout ça en pensant qu'on a pensé avoir trouvé le moyen de parler à un certain marché en droppant du Chromeo en background.

Ou peut-être que je ne comprends pas. Peut-être que c'est une manière de parler à certaines gens qui comprennent que le phénomène American Apparel-hipster-cool est tellement risible que c'est une bonne chose de me le vendre comme tel.

Par contre, pourquoi le contenu du blogue sur le site est-il axé sur la consommation (supposément) hipster ???

Bref, qu'en pensez-vous ???

Voir le site de Guru

P.S.: Les boys, Galerie Photos, ça prend un l; pas deux. Et photos un s, parce que dans ta galerie, il a y plusieurs photos, sinon ce n'est pas une galerie...


jeudi 13 novembre 2008

Barack Obama, ce politicien hyper réel.


J'y pense depuis longtemps: Barack Obama, un cyborg ? Mais je n'étais pas capable de mettre le doigt dessus. Après avoir lu la lettre de mon ami Dominique Trudel et celle de Thierry C. Pauchant en page A11 du journal Le Devoir, j'en suis arrivé à ce texte.

Alors que la perspective politique de Dominique Trudel met en relief, avec raison, l’indubitable participation citoyenne dans la construction d’un sens historique, il semble que l’essai de Thierry C. Pauchant, quoique prometteur, s’arrête en chemin sur l’aspect stratégique plutôt que de développer sur l’événement en soit.

Depuis son élection, je me questionne abondamment sur le sens postmoderne de Barack Obama. Et c’est à la page A11 du journal Le Devoir en date du 12 novembre 2008 que je crois avoir aboutit ma réflexion.

Tout d’abord, cet essai de Monsieur Pauchant. D’une manière pragmatique – quasiment mathématique, on peut s’en douter – l’auteur extrapole sur le sens postmoderne du premier Noir élu à la présidence des États-Unis. Or, jumelé au texte de Dominique Trudel, l’exposé du professeur titulaire à HEC laisse sur son appétit.

Suite à ce que Dominique Trudel eut souligné à gros traits la participation de l’individu massifié dans la construction d’un sens conjoncturel, Pauchant nous donne donc à penser que Barack Obama n’est peut-être pas pleinement en contrôle de son langage comme son essai semble le prétendre.

C’est cette image qui occupe le tiers de page tout en haut de la page Idées qui déclenche la réflexion suivante : pourquoi une image captée par un photographe professionnel et reprise par un journal dans une section particulièrement intellectuelle représente-elle une synthèse postmoderne de la personne de Barack Obama ?

L’étendu du langage que sous-tend cette photo était, dans un premier temps, instinctivement saisi par le photographe : l’immensité du ciel, le rêve, la descente de l’au-delà, Riefenstahl n’aurait pas fait mieux. Mais comment cette image représente-t-elle la postmodernité ? Pour moi, la référence est claire : The Truman Show (Peter Weir, 1998).

Vous savez, lorsque le bateau de fortune de Truman Burbank vient s’échouer contre le mur du studio de télévision où il vit depuis toujours ? Un post Christophe Colomb qui découvre le monde; mais plus précisément un autre monde, le renouveau, quoi. Et bien le voilà notre Barack Obama postmoderne. Une synthèse d’images en mouvement qui représente le renouveau.

Dans les mots de Jean Lohisse, décomposé [puis] reconstruit par la technique, [Barack Obama] devient alors mutant biologique ou cyborg. Même pour sa famille, pour sa femme, pour lui-même, Barack Obama n’est plus ce qu’il a déjà été. Il y travaille depuis longtemps mais il est désormais ce que le cinéma, la télévision, les médias nous avaient préparé à voir. Du récit biblique jusqu’au dernier grand succès hollywoodien The Dark Knight (Christopher Nolan, 2008) qui nous demandait de Believe in Harvey Dent, l’issu du récit semblait inévitable dans sa résultante intrinsèque.

Voici donc ressurgir à nouveau la vision de Dominique Trudel. Le sens donné à cette image en mouvement perpétuel qu’est Barack Obama, il vient essentiellement du peuple.

Comme tout bon film de genre, la recette est construite et entretenue par un public avide d’hypnose désireux d’obtenir ce dont il désire par le biais de l’écran. Pas surprenant que pour couvrir un tel événement, CNN eut recourt aux hologrammes. L’hyperréalisme de voir un politicien Noir être élu à titre de président des États-Unis, nous l’avions déjà vécu au travers les différents médiums d’informations et de divertissement. Il ne restait donc que la couverture de l’hyper réalité, ce faux-semblant d’historicité qui n’était que la concrétisation du cycle perpétuel de l’évolution du genre humain en quelque chose de toujours plus numérisée.

La preuve, c’est que nous croyons possible d’en faire une copie. Partout, nous nous souhaitons au Québec un Barack Obama. S’il semble si simple et même possible de copier un Barack Obama comme lui-même s’est vu reconstruit au fil du temps à partir d’hybrides comme JKF et Martin Luther King, il est d’une évidence même que nous avons à faire à une copie de quelque chose.

Et elle est donc là l’hyper réalité. Dans la conviction profonde que nous avons devant les yeux un homme vrai; alors qu’il en est tout le contraire. Peu importe le charisme, la bonté, l’espoir qui se dégage de Barack Obama, il n’en demeure pas moins que nous sommes face à un spectacle plus grand que nature qui même s’il permet de rêver, captive davantage.

Enfin, et à la lumière de ce que Dominique Trudel pouvait nous souhaiter, le fatalisme de la participation citoyenne même si elle ne fait plus aucun doute à plusieurs égards, demeure surtout évolutive, et donc certainement, historique.

mardi 11 novembre 2008

Part Time Lover



Dans la catégorie toune de-la-journée-que-malheureusement-on-fait-jouer-trop-longtemps-sur-le-repete-et-qu'on-ne-veut-pu-entendre-pour-les-prochaines-5-années: Part Time Lover de Stevie Wonder.

J'aimerais être capable de danser avec les coudes par en arrière comme les gens dans la foule, et aussi posséder le magnifique téléphone 1986 rouge et noir dans le vidéo clip. On se demande aussi si le groupe We Are Wolves s'est librement inspiré du triangle dans lequel notre ami Stevie semble s'adonner au clavier.

Enfin, si Stevie n'était pas aveugle, aurait-il accepté de mettre l'emphase sur le vert, le jaune et le rouge aux teintes pastelles ???

Mario Dumont chante La poupée qui fait non...

En ce Jour du Souvenir, on se souviendra maintenant de cette journée du 11 novembre 2008 comme étant celle où Mario Dumont, en pleine campagne électorale et dans le but de convaincre le plus d'électeurs possibles, a décidé de chanter le grand succès La poupée qui fait non de Michel Polnareff (1966).

Voici sa performance qui passera certainement à l'Histoire et/ou probablement au prochain Total Crap.



Pour une fois, André Pratte et moi sommes d'accord: Assez, M.Dumont !

Non mais, quelle campagne...

P.S.: Avez-vous remarqué que notre ami Mario est accompagné de deux électeurs adéquistes types lors de ce point de presse. Une belle équipe...

lundi 10 novembre 2008

Quel début de campagne...pitoyable...

On se demandait bien ce qui allait se passer avec cette campagne électorale non désirée et probablement non nécessaire. Le pari de Jean Charest c'était de convaincre la population de la nécessité de se doter d'un gouvernement majoritaire et libéral pour affronter la potentielle crise économique.

L'enjeu devait être l'économie; jusqu'à présent, l'enjeu c'est n'importe quoi...

Parti Libéral

L'irresponsabilité de Jean Charest ne fait maintenant aucun doute. S'il était le moindrement honnête dans sa volonté de renforcir le Québec devant une crise économique, il aurait dans un premier temps concilier ses efforts à l'Assemblée Nationale et non lancé un chaos électoral.

Parce que c'est bien ce dont il est question présentement. Les partis de l'opposition n'étaient pas prêts. Stratégiquement, bravo ! Mais dans les faits, comment élevé le débat économique face à des ennemis pas ou moins préparés ? Poser la question, c'est y répondre.

Mais si le parti libéral avait au moins un plan...

Investir dans des mesures de soutien à l'emploi et investir massivement dans les infrastructures...c'est ça, le plan libéral ??? Les deux mesures électorales par excellence: les jobs pis les routes...c'est ça le Grande Plan Économique Libéral ???

Franchement, irresponsable.

Qu'est-ce qu'il pourra bien aller demander ce Jean Charest lors de la conférence des Premiers Ministres canadiens aujourd'hui ??? En pleine campagne électorale, il veut investir dans les jobs pis les routes, belle manière de négocier face au gouvernment fédéral qui prépare son plan pour contrer la crise...

Parti Québécois

Elle est où cette équipe solide, la seule alternative valable à la gouvernance du Québec ? Où sont-ils les François Legault, Sylvain Simard, François Gendron, Agnès Maltais, Nicolas Girard, Daniel Turp ??? Et du même coup, où est-elle cette Pauline Marois ??? Vous savez, celle qui a bûché fort depuis toutes ces années pour finalement se retrouver à la tête du PQ.

Ce début de campagne, c'est le désordre communicationnel. Rarement, j'ai vu un parti se faire planter systématiquement dans les journaux d'une telle manière. Des fuites, des entrevues ordinaires, l'image du parti critiquée...

Et parlant d'image qui manque de cohésion, j'ai un message personnel aux Jeunes Patriotes.

----- Message aux Jeunes Patriotes -----

Mon ancêtre Raymond dit La Brosse était un Patriote. Le drapeau a flotté sur mon balcon rue St-Denis pendant plusieurs années. Mais vous, bande de petits pouilleux que j'ai déjà croisé dans certaines manifestations, vous autres qui aviez peur de 2-3 skin heads, vous qui prétendez pouvoir apporter liberté et prospérité au Québec par vos combats et votre courage nationaliste: vous n'êtes qu'une bande d'imposteur. Des p'tits christ de bums pas d'vie. Si vous voulez un pays, faites-nous plaisir pis rester donc dans le sous-sol de votre mère pis câlissez-nous patience.

----- Fin du Message aux Jeunes Patriotes -----

Action Démocratique du Québec

Investissement pour la construciton d'un nouvel amphithéâtre dans la ville de Québec + Vouloir que les jeunes portent le manteau de l'équipe sportive de leur école et non le manteau d'une gang de rue + Vouloir empêcher que l'on retire les sapins de Noël dans les écoles = Voir que j'vais te faire confiance pour privatiser une partie d'Hydro-Québec.

Mario Dumont, tu n'es définitivement plus Super Mario; plus genre Wario...

Québec Solidaire

Dès le début de la campagne, s'associer avec des factions du parti communiste pour rassembler la gauche, c'est donner tous les arguments nécessaires pour ne pas vous inviter au débat des chefs. De plus, vous persistez à présenter Françoise David dans Gouin. Vite un stratège politique pour ce parti svp...

Parti Vert

Euh, les boys, c'est parce que la campagne est commencée...


dimanche 9 novembre 2008

Ghostbusters: le jeu


On raconte que la compagnie Atari ferait revivire Ghostbusters en format jeu sur PC ainsi que sur les consoles PlayStation 2, PlayStation 3, Nintendo DS, Wii et XBox 360.

D'accord, mais on ne peut que souhaiter que la nouvelle version soit tout le contraire du jeu original lancé sur NES en 1986.

Effectivement un des pires jeux jamais créés dans l'histoire du jeu vidéo.

Tous les détails dans la capsule YouTube #21 de notre ami à tous: le Angry Video Game Nerd.



vendredi 7 novembre 2008

Beau début de campagne électorale au journal La Presse...

Pas besoin d'être attaché à une chaise de patio dans un pièce sombre en écoutant Pierre Falardeau pour comprendre que le journal La Presse a une certaine proximité avec les instances et décideurs fédéralistes.

Par contre, depuis le début de la campagne électorale provinciale, le choix de la une, il me semble, manque un peu (genre pas mal) de rigueur journalistique.

Pas dans l'exposition des faits en soit; mais dans la pertinence de la nouvelle en première page.

Que le PQ soit dans le trouble financièrement, ça passe toujours. Mais ajoutez-y la page couverture de ce matin 7 novembre 2008 qui cite: Pauline Marois perçue comme snob, et on tombe assez rapidement dans la démagogie.

Alors quand nos amis Pratte, Marissal et autres parvenus de l'opinion politique tombent sur le citoyen qui ne souhaite pas d'élection en le traitant de cynique égaré, et bien, il faudrait peut-être se regarder le bout du nez.

L'idée (!!!) de Mario Dumont de privatiser une forte partie d'Hydro-Québec en pleine crise économique ressemble drôlement au jeu de la spéculation qui a poussé Wall Street dans les bas fonds des aléas du marché.

Mais ça, ce n'est pas ce qui vend du journal on dirait bien. C'est préférable de planter Pauline Marois sur son apparence snob.

Merci journal La Presse.

jeudi 6 novembre 2008

We Have Band vs Metronomy ???

Mon ami (pas vraiment) Carles de HRO se demande si We Have Band, c'est le nouveau Metronomy ?

À nous de décider.

Préfères-tu l'esthétique léchée blipster de We Have Band et Oh ! ;



ou le look naïf-cool-cégep coloré de Metronomy et Radio Ladio ???



Personnellement, je vais choisir le remix de Kris Menace de Heartbreaker de Metronomy. La pièce originale est correcte; mais tout un remix ou si vous préférez: c'est de la bombe.

mardi 4 novembre 2008

Bravo Barack Obama, bravo !!!



Bravo.

Ce soir, je suis heureux d'avoir tord (même si je prédisais la victoire de Barack Obama avec mon ami Jarrett vers 21h et sur mon blogue ce matin).

Mais je me pose cette question.

Au Québec, nous avons refusé d'élire un homosexuel comme Premier Ministre; et au Canada, nous continuons d'élire des gouvernements conservateurs.

Qui a-t-il de différant entre nous et ces américains ?

Bref, le meilleur reste à venir. Une élection québécoise, Barack Obama qui doit livrer la marchandise, la récession qui frappera le Canada d'ici 2 ans parce que nous refusons d'apporter certains changements imminents que les américains semblent comprendre avant nous et Chris Higgins qui sortirait de désintox (et non d'une blessure à l'aine...).

Alors, j'attends vos commentaires, que pensez-vous qu'elle changera cette élection, dans ce monde occidental auquel nous appartenons ???

Parce que n'oubliez pas, il y a de ces gens, ce soir, qui ne doivent pas être du tout content des résutalts...

McCain vs Obama: pour qui voterais-je ?


Si je pouvais voter, voici ce qui se trame dans ma tête depuis quelques jours:

Je ne voterais pas John McCain.

- Même si John McCain propose de réformer la bureaucratie étatique afin contrôler les dépenses, la corruption et les débordements inutiles.

- Même si John McCain propose de contrôler les dépenses à l'étranger afin de privilégier des pays qui supportent fondamentalement le capitalisme à l'américaine.

- Même si John McCain ce n'est pas Geroge W. Bush et que John Stewart l'a déjà présenté en onde comme étant son président.

- Il reste que le offshore drilling pour réduire la dépendance pétrolière des USA aux pays étrangers n'est pas une mesure très environnementale; même si ce dernier prétend qu'une fois l'autosuffisance atteinte, le pays pourrait se permettre d'investir dans les technologies d'énergie renouvelable.

- Mais le gros problème, c'est que John McCain m'a dit que pour lui, c'était Country First. Or, c'est faux. Parce que si c'était vrai, il n'aurait pas désigé Sarah Palin comme colistière pour stratégiquement aller chercher le vote rural et plus croyant que la croyance. Dans son premier geste à titre de potentiel président des États-Unis, John McCain a été mal conseillé et il a accepté pour ses propres intérêts.

- Ah oui, j'oubliais, il a un bon nombre de valeurs de l'ordre de l'éthique morale qui fait qu'il me serait difficile d'envisager, un jour, voter pour le parti républicain.

Je ne voterais pas Obama.

- Barack Obama souhaite un retrait imminent d'Irak; c'est imposible et dangereux géopolitiquement.

- Barack Obama souhaite un renforcement de l'effort militaire en Afghanistan avec une potentielle frappe contre le Pakistan, la première puissance nucléaire que les États-Unis affronteraient de plein fouet depuis la fin de la guerre froide.

- Barack Obama souheterait probablement renégocier l'accord de libre-échange.

- Il me semble difficile de croire à la mise en place d'un système de santé universel alors que la carte de crédit du pays est présentement dans le rouge foncé et face à une crise économique sans pareil

- Et le voici mon principal problème avec Obama: il me demande de croire. Il y a longtemps que j'ai cessé de croire en un politicien, surtout celui qui sonne comme un pasteur d'Église avec ses longs discours. Obama, c'est un post-Luther King - un politicien hyperréel. Parce qu'il ne me demande pas seulement de croire, mais de croire au changement. Je m'excuse mais l'amérique ne changera pas. Elle est trop bien ancrée dans un tissu social construit de valeurs profondes historiquement acquises au travers de multiples combats fondamentaux. L'amérique pourrait changer de look et ça lui ferait du bien. Un bon make-over ça fait qu'on se sent mieux dans sa peau, mais on ne change pas pour autant. Je refuse de croire, et je refuse de croire au changement. Je refuse de croire à de l'hyperréalité. Je refuse de voter Obama.

Verdict final, j'annule mon vote.

Mes prédictions.

Si Obama remporte le Nevada, le Nouveau-Mexique et le Colorado: il sera le prochain président des États-Unis.

On se reparle demain...

lundi 3 novembre 2008

Professor Groove & The Booty Affair - Lose Control (Diamond Cut ReLoss)

En attendant que les photos du party d'Halloween SPASM soient en ligne (c'est long parce qu'on doit compter le nombre de costumes de Joker qu'il y avait au cours de la soirée...on est rendu à 234 j'pense...), voici de quoi se distraire les oreilles.

Professor Groove & The Booty Affair - Lose Control (Diamond Cut ReLoss)

Disco, disco, disco.

Professor Groove & The Booty Affair myspace (Australie)
Diamond Cut myspace (New York)

Enjoy !!!