lundi 29 septembre 2008

When you talk - The Twelve



Je suis hook. Pas capable d'arrêter. Ça vient du Brésil.

The Twelves - When You Talk

Les gars de Loft Story 5



Je ne suis pas un fan de Loft Story, mais la présentation des candidats vaut toujours la peine d'être regardée. Pourquoi ? Parce qu'on peut y découvrir les prochaines tendances vestimentaires chez les gars standards de banlieues de Montréal.

Alors, cette année, on voit que le look Le Château 2005 avec des chemises sans subtilités de couleur bleue, fushia ou jaune agencées avec une cravate large de couleur blanche feront sensation.

Les stocks de ceintures larges, blanches, et de souliers blancs de type Lacoste (mais qu'est-ce que je dis là !?!) de type Aldo, aussi de couleur blanche, seront bientôt épuisés à Ste-Thérèse, Repentigny et Terrebonne suite à une demande trop forte.

Du côté des filles, j'ai préféré la lofteuse Mélanie Joly qui était à Tout le monde en parle. C'est toujours impressionnant de voir une blonde qui a des idées - et qui prétend parler pour ma génération...

Pour voir l'entrée des gars de Loft Story 5.

vendredi 26 septembre 2008

Diesel XXX

Vous savez, je travaille dans le domaine du dessin animé. Alors il est de mon devoir de vous informer des nouvelles tendances dans le milieu de l'animation.

Voici donc pourquoi (et c'est la seule raison...) je vous présente la nouvelle publicité de la compagnie de vêtements et accessoires Diesel.



J'ai le goût...mais j'ai pas le goût de m'acheter un jeans à 315$...

Peu importe car c'est pour faire la promotion d'un party surprise, le Diesel XXX party, qui se déroulera dans 17 pays le 11 octobre.

Mais Montréal n'est pas à l'agenda...

J'imagine que Helsinki, c'est plus cool que Montréal...
Décidément, toutes ces années à consulter de la porno années 80 n'auront rien données...

mercredi 24 septembre 2008

COMBAT DES CLIPS - COMBAT DES CLIPS

France Gall -
Ella, elle l'a (1987)
vs
Mylène Farmer -
Que mon coeur lâche (1992)

C'est pas compliqué, faut voter pour ton clip préféré...

Ella, elle l'a - France Gall (1987)




Peut-être parce que c'est en noir et blanc...
Peut-être parce qu'il a du lettrage mauve et de l'infographie fluo...
Peut-être parce qu'il y a des noirs qui font du break dance...
Peut-être parce qu'il y a des patins à roulettes Nike...

Que mon coeur lâche - Mylène Farmer (1992)




Peut-être parce que Mylène est née à Montréal...
Peut-être à cause du black qui danse en bobette taille haute...
Peut-être à cause de Michael Jackson...
Peut-être parce qu'elle savait avant Justice qu'une croix c'est cool...

Mon vote: Mylène Farmer pour la critique sociale.

Et toi, qu'est-ce que tu préfères ???

Résultats du
SONDAGE - SONDAGE - SONDAGE



Voici le résultat à partir des votes:

Bloc Québécois - 43%
NPD - 21%
Parti Vert - 1%
Abstention - 1%
Ne sais pas/Pas de réponses - 21%



Mais voici le résultat si on prend en compte le nombre de visites sur mon blog par rapport au nombre de votes:

Bloc Québécois - 9%
NPD - 5%
Parti Vert - 1%
Abstention - 1%
Ne sais pas/Pas de réponses - 78%

Alors, dans ce 78%, on retrouve:

Ceux qui voteront Parti Libéral.
Ceux qui voteront Parti Conservateur.
Ceux qui ont décidé de ne pas se prononcer.
Ceux qui sont toujours indécis.
Ceux qui s'abstiennent.
Ceux qui pensaient que c'était un blog hipster, et non yupster.

Franchement, qu'est-ce qu'elle est ennuyante cette campagne électorale...

mardi 23 septembre 2008

Je suis un yupster


Depuis quelques temps, je suis à la recherche de moi-même, de ce que je suis. Je lance cette hypothèse quelque peu pessimiste: je suis un yupster.

Extrapolons.

Qu'est-ce qu'un Yuppie ???

Selon wikipédia, le terme anglophone typique des années 1980 définit les jeunes cadres/ingénieurs de haut-niveau, évoluant dans les milieux de la haute finance, et habitant le cœur des grandes capitales occidentales.

D'accord, ce n'est pas tout à fait moi...mais la suite est intéressante.

D'abord forgé par des sociologues, afin de nommer cette population à l'existence inédite, puisque défrayant le schéma générationnel classique en termes de pouvoir, visibilité, poids économique, "yuppie" devient aussi un terme péjoratif désignant les jeunes ambitieux cyniques, faire-valoir du capitalisme dans sa version la plus inégalitaire, obsédés par l'argent et la réussite, amoraux, matérialistes à l'extrême.

Y'a un peu de moi là-dedans, non ?

Reste tout de même que c'est un peu trop clean un yuppie, trop riche, certes je me positionne sur les enjeux politiques locaux, nationaux et internationaux, mais tout de même, yuppie c'est pas (encore) moi...

Qu'est-ce qu'un Hipster ???

Toujours selon wikipédia mais en anglais cette fois-ci, in the late 1990s, the 1940s slang term hipster began being used to describe young, urban middle class and upper class adults with interests in non-mainstream fashion and culture. Actually defining what a hipster is can be a difficult task considering the idea that hipsters are thought to exist as a "mutating, trans-Atlantic melting pot of styles, tastes and behavior[s]."

Ça me ressemble beaucoup, mais il faut faire attention, voici la suite.

The hipster aesthetic of irony extends to the appropriation of elements of lowbrow or working class identity in an ironic fashion, such as Pabst Blue Ribbon beer as well as the multi coloured keffiyeh "initially sported by Jewish students and Western protesters to express solidarity with Palestinians, the keffiyeh has become a completely meaningless hipster cliché fashion accessory"

Il faut ici donc comprendre que même si je porte le skinny jeans, ça ne veut pas dire que je pousse le concept d'ironie à l'extrême (même si j'ai déjà porté la marque Full Circle écrit tout juste au-dessus de mes fesses...).

Qu'est-ce qu'un Yupster ???

Ce qui a de plus désolant dans toute cette démarche, c'est que je me retrouve à être un hybride reconstituté de ces deux catégories. Selon le urban dictionary cette fois, [a yupster] is a hipster with a professional job who seeks to climb the corporate ladder but remains true to indie musical tastes, lives in a hipster neighborhood (donc pas Laval ou St-Bruno).

Dans le meilleur des deux mondes, je me retrouve dans une situation étrangement vide, encore plus que vide, car copie de copies comme en témoignent ces extraits wikipédia sur le hipster:

Christian Lorentzen of Time Out New York claims that metrosexuality is the hipster appropriation of gay culture. He writes that "these aesthetics are assimilated — cannibalized — into a repertoire of meaninglessness, from which the hipster can construct an identity in the manner of a collage, or a shuffled playlist on an iPod. He claims that this group of “18-to-34-year-olds”, who are mostly white, “have defanged, skinned and consumed” all of these influences “into a repertoire of meaninglessness”.

Alors pas assez riche et musclé (je vais juste au gym 2 fois par semaine pour faire 30 minutes de chest) pour être un yuppie mais trop sophistiqué pour être un hipster crasse...il ne me reste que le constat indubitable que d'être un yupster, c'est être rien, sauf si le vide est quelque chose.

Mais bref, ça sonne toujours mieux lorsque c'est Patrick Bateman (un yuppie) du film American Psycho qui le dit.




Effectivement, cette quête de sens, cette recherche de moi-même, de ce que je suis, ne mène définitivement nul part...

SONDAGE - SONDAGE - SONDAGE
Pour qui est-ce que tu vas voter ???


J'veux pas savoir votre nom, ni pourquoi.
J'veux juste faire un sondage.

Si tu veux donner ton nom et dire pourquoi, pas de problèmes.
Mais l'important, c'est de participer.

Moi je vote Bloc Québécois.
Pas vraiment une surprise...

Et toi ???

lundi 22 septembre 2008

The Presets, c'était malade;
Cut Copy, c'était fort...

Ça faisait un bail que j'avais pas eu la chance de voir un aussi bon show. Même la première partie était pas mauvaise (même si je ne me souviens plus du nom du band, mais ils sont de New York et le chanteur avait un accent Paki/Français...weird...).

The Presets, c'était franchement bon. Le chanteur a une voix d'enfer, pareil comme sur un mp3, ce qui, avouons-le, n'arrive que trop peu souvent quand il est question d'électro-pop...En plus, le type savait danser, il a des moves, et le duo sait comment entretenir sa foule. Avec un éclairage néon-fluorescent interchangeant derrière, on a eu droit à un grand moment de musique live...

Après, c'était Cut Copy et je m'attendais à pas grand chose. Pour tout vous dire, j'aurais pu m'attendre à une performance à la MGMT au MEG comme m'en faisait part Jodi (merci pour les photos). Mais finalement, quel spectacle ! Que du charisme ces gars-là ! Grands, beaux, fashion, le son dans l'tapis, jamais je ne m'attendais à un show du genre. Mon vieux chum Bruno me dit que le spectacle était trop court...au contraire, avec la première partie à 21h15, à 1am, je trouvais qu'il était tout juste à point ce show, juste parfait...ou presque...ouais...ou presque...

Un petit cadeau pour ceux ou celles que ça intéressent, un remix tout chaud de CFCF de Talk Like That de Presets

mercredi 17 septembre 2008

Justice est back...


Ok, j'aime peut-être pas le nouveau Facebook mais tout de même, ce matin, Zélia m'annonce que Justice est back. Vraiment ?!? Elle me confirme le tout sur MSN: fucking back qu'elle me dit.

J'avoue qu'avec cette dernière pièce aux accents Jean-Michel Jarre, Justice torche à nouveau. Moi qui est un si grand fan de Jean-Michel...Les Chants Magnétiques tout le monde, un must de l'électro...

Mais peu importe, voici la nouvelle bombe:

Justice - Planisphre (Part 1)

mardi 16 septembre 2008

J'aime pas le nouveau Facebook.


Est-ce que c'est juste moi ou est-ce que le nouveau Facebook ça me donne le goût d'aller voir ailleurs ? Twitter ? Pownce ? On retourne sur Myspace ? Qu'est-ce qu'on fait ?

lundi 15 septembre 2008

Pu capable de la STM...

Je suis tanné, exaspéré, écoeuré...

C'est principalement les services de métro qui me lèvent le coeur...
Voici ma liste noire...

- Wagons de métro toujours pleins à cause de l'expension du métro vers Laval.
- Métro en retard les jours où ce dernier devient essentiel à cause de la météo.
- Personnel insuffisant les premiers du mois pour l'achat de la CAM.

Et pourtant, les tarifs sont toujours à la hausse...

Est-ce seulement moi qui n'est pas satisfait ???

vendredi 12 septembre 2008

Dr Dre vs Pharoahe Monch


Vous savez que je suis un fan de Still Dre de Dr.Dre...
Vous savez que je suis un méga fan de Simon Says de Pharoahe Monch...

Maintenant, grâce à Dj Sussex, je suis maintenant un méga fan des deux tracks en même temps...

mercredi 10 septembre 2008

Réponse à André Pratte qui traite les propos de Gilles Vigneault de bêtise...


Monsieur Pratte,

Sous la section le blogue de l’édito du site cyberpresse.ca en date du 10 septembre 2008, vous soulignez l’écart de conduite de Gilles Vigneault qui communiquait au Journal de Montréal son opinion sur Stephen Harper, le parti conservateur ainsi que les citoyens désireux de voter pour ce même parti.

Dans un récent billet, je questionnais, en ce début de campagne électorale, votre tentation à relativiser les opinions politiques émient à l’endroit de Stephen Harper. Cette fois-ci, votre remise à l’ordre de l’opinion émise par Gilles Vigneault se transforme en pure insolence.

Votre introduction donne le ton à cette critique inutile qu’est la vôtre.

Personne n’a mieux chanté le Québec que Gilles Vigneault. Vigneault est un grand poète, un grand Québécois. Mais on a beau être grand, on n’est pas à l’abri de la bêtise. Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, M. Vigneault traite Stephen Harper de «dictateur». Venant de quelqu’un qui maîtrise aussi bien le français, un tel propos laisse pantois…

Il m’apparaît incohérent d’exprimer son admiration envers l’un sinon le plus grand poète québécois pour ensuite lui reprocher son utilisation du concept de dictateur. Je crois bon de vous rappeler que le terme dictateur signifie par extension : une personne très autoritaire. Une telle utilisation allégorique, certainement, vaut-elle la peine de traiter sur la place publique les propos de Gilles Vigneault de bêtise ?

Mais vous poursuivez avec un argumentaire douteux.

Selon M. Vigneault, si les Québécois votent en faveur de Parti conservateur, ils «se trahiront eux-mêmes»: «M. Harper va peut-être réussir à former un gouvernement minoritaire ou majoritaire avec l’aide de la ville de Québec. C’est un non-sens, c’est d’un illogisme tordu, c’est d’une ignorance crasse.» En somme, selon M. Vigneault, les Québécois qui votent conservateur sont des ignares. «Profondément incultes», précise-t-il.

Et Vigneault d’en rajouter au sujet de M. Harper: «Il va tout faire pour qu’on apprenne au plus vite l’anglais (où le chansonnier va-t-il chercher ça?) et qu’on arrête de l’embarrasser avec une langue qu’il est obligé d’apprendre pour gagner des votes. » Premièrement, M. Harper parle français depuis avant sa carrière politique. Deuxièmement, il s’est fait un devoir de mieux maîtriser cette langue et de toujours commencer ses déclarations en français. Que dirait M. Vigneault si le premier ministre du Canada ne parlait pas la langue de chez nous?

Ici, Monsieur Pratte, vous exposez votre incapacité à saisir la langue si elle devait différée du propos conventionnel, absout de toute volonté, insipide, vide de sens si ce n’est que celui de la joute politique. Je vous annonce Monsieur Pratte que Stephen Harper apprend toujours le français, comme je l’apprends moi-même tous les jours. Je suis trop confortable dans ma vie pour faire de la maîtrise de ma langue une chose primordiale ; Stephen Harper n’en serait pas moins paresseux s’il ne devait pas remporter une balance du pouvoir dans une province dont la langue est le français. Et s’il se trouve que Gilles Vigneault décide de me faire la morale sur l’utilisation maladroite de ma langue dans ma vie quotidienne trop paresseuse, comme il le fait ici avec Stephen Harper sur un tout autre angle, et bien je baisse la tête et j’accepte la critique.

Mais vous poursuivez avec une conclusion qui n’est rien de moins qu’une insulte publique.

«Voilà le pays que j’aime», chantait Gilles Vigneault. En est-il venu à mépriser ce Québec qui l’a écouté avec bonheur mais a refusé de le suivre?

Monsieur Pratte, à quoi bon ce commentaire ? À quoi bon toute cette critique finalement ? Laissons de côté le fait que vous ne traiter pas du reste des commentaires émient par Gilles Vigneault au sujet des autres partis politiques : que pensiez-vous accomplir en critiquant de la sorte un grand québécois, comme vous l’exprimiez en introduction, au profit d’une réactualisation insolente d’un simple personnage politique ?

Lisez les commentaires qu’a déclanché votre critique sur le blogue :

Si tu pense pas comme moi tu est un cave, belle mentalite de la pensee unique si presente dans le milieu culturel et gauchiste Quebecois.

Aucunement surprenant, ces commentaires de Monsieur Vigneault, je me demande si ce n’est pas lui l’extrémiste. J’espère que nous serons toujours protégés des bêtises de ce genre d’individu…….

Merci André Pratte de remettre les pendules à l’heure suite à ces déclarations idiotes et même mensongères pour certaines de M. Vigneault.

Un autre artiste millionnaire à coups de subventions qui dégobille sur les gens qui ne pensent pas comme lui.

Vous canalisez la bêtise Monsieur Pratte pour vendre du trafic web sur le dos d’un poète pris de passion et d’allégorie. Cette fois-ci, vous n’avez pas que dérapé Monsieur Pratte, vous avez pris le champ. Parce que même si Gilles Vigneault devenait fou, et bien, je préfère l’entendre, ce vieux fou, plutôt que votre relativisme sans but.

Une soirée chez Browns...


C'est pas parce que nous sommes en pleine campagne électorale qu'on ne doit pas pouvoir se divertir au sein du merveilleux monde de la chaussure.

Hier (et ce soir), c'était l'événement Browns, genre de défilé de mode avec des danseurs. Je pense que c'était le lancement de la nouvelle collection, mais je ne suis pas certain...

Parce que c'était aussi une levée de fonds pour le Montreal General Children Hospital, et y'avait aussi une chanteuse de renom international dont je n'avais jamais entendu parlé de ma vie: elle chantait une genre de toune qui aurait pu être un générique de film de James Bond, tsé ceux avec Timothy Dalton...

Bref, les chorégraphies étaient bien, mais la projection a volée le show: merci Moment Factory. Mais faire tout ça dans une tente blanche dans le parking du Centre Rockland, disons que ça fait pas trop: nous on vend des produits haut de gamme...ça fait plus Festival de la poutine de Drummondville avec invité spécial Dany Bédard. Au moins, la réception avait lieu à la boutique Browns, beaucoup mieux.

Côté célébrités, j'ai vu Jean-Luc Brassard. Il est resté dans le même coin toute la soirée. Il portait un jeans foncé jambe droite avec un bord de pantalon. Il a enlevé son pull de laine gris vers la fin de la soirée. Il a rit fort à un moment donné mais ça avait l'air fake. Sacré Jean-Luc, toujours présent lors des événements mondains...

Bref, comme vous pouvez le voir sur la photo, on a eu du fun, surtout en compagnie de Monsieur Beaulieu que l'on remercie chaleureusement pour la photo et le conseil pour savoir où les gars du traiteur allaient sortir en premier.

lundi 8 septembre 2008

Dj SilverSly presents Electro Shit Vol.1


Pendant que le site Mux Tape négocie son retour en ligne avec la Recording Industry Association of America (RIAA), 8 tracks.com me permet de vous offrir mon nouveau mix tape Dj SilverSly Presents Electro Shit Vol.1.

Un peu plus rock, toujours electro, une belle découverte avec Homezone de Digitalism mais remixé par The Proxy, avec une fin fâchée et Dog de sebastiAn.

Voici la playlist:

1. Pony Pony Run Run - Boy/Girl Surrender (Summer Edit)
2. Late Of The Pier - Space And The Woods
3. Kings of Leon - On Call (GRUM Disco RMX)
4. The Presets - My People (D.I.M. RMX)
5. Fukkk Offf - Rave Is King (Discodust Edit)
6. Homezone - Digitalism (The Proxy RMX)
7. Don Rimini - Hools
8. sebastiAn - Dog

Réponse à André Pratte

Monsieur Pratte,

À vouloir trop relativiser la rhétorique politique en campagne électorale, on pourrait perdre un semblant de vérité.

Gilles Duceppe et les autres intervenants politiques du paysage canadien n'ont pas dit que Harper était W.Bush; mais ils ont plutôt soulevé des comparaisons entre les politiques mises de l'avant par le président George W. Bush et celles du gouvernement conservateur de Stephen Harper.

Ces raccourcis stratégiques que vous dénoncez, vous amène ici à écrire que Stephen Harper n'est pas un complice des abus de Abu Ghraïb. J'imagine que le cas exceptionnel de Omar Khader vous a échappé.

Comme quoi, le raccourci symbolique, à défaut d'une extrapolation conceptuelle que préconise par exemple Stéphane Dion, peut s'avérer plus juste qu'une remise au diapason des faits, comme vous en avez fait la démonstration ce matin (éditorial du 8 septembre).

En espérant que votre rigueur habituelle ne se transforme pas, en ce début de campagne électorale, en une allégorie d'aiguille et de botte de foin.

vendredi 5 septembre 2008

Pourquoi John McCain va gagner...


J'ai maintenant un total accumulé de 90$ (avec trois personnes différentes) sur John McCain pour gagner la prochaine élection présidentielle. Pas parce que je supporte les idéaux républicains; mais parce que je me dis qu'avec un bac en communication-politique et une maîtrise en communication, je dois voir des choses que les autres cachent sous le tapis...

Comme me disait Patrick Lagacé dans un taxi il y a presqu'un an jour pour jour: y'a du monde au PQ qui ne veulent pas gagner, ils veulent avoir raison.

Si les démocrates voulaient gagner, stratégiquement, le bon candidat était John Edwards. Un avocat de la Caroline du Sud qui a fait fortune à défendre les consommateurs vis-à-vis des grosses entreprises comme les cigaretiers. Comme changement par rapport à la nouvelle droite corporative (neo-conservative war corporatism) au pouvoir on ne pouvait pas faire mieux.

Mais non, la notion de changement devait, semble-t-il, être intrinsèquement représentée dans une figure nouvelle: une femme ou un Noir. La gauche française venait pourtant de faire la même erreur...

Au Québec, le vote souverainiste est toujours surévalué alors que le vote fédéraliste est toujours sous-évalué. Au téléphone, c'est facile de se dire en faveur que le Québec devienne un pays; mais lorsque vient le temps de faire son petit X dans la case, les choses changent mystérieusement...

Voteriez-vous pour un Noir à la présidence ?
Certainement, de répondre au téléphone John Doe de Colombus.

Alors voici, ne vous fiez à aucun sondage parce que cette élection se décidera à l'instant du vote, dans l'isoloire, avec le citoyen américain moyen face à sa conscience: un héro américain, ou un Noir ?

Parce que c'est probablement en Ohio que l'élection va se jouer si tous les démocrates demeurent conséquents avec leur support face à Obama. Et si on veut du changement, dans une période incertaine, peut-être que l'électeur américain moyen pourra se consoler dans son fort intérieur en votant pour une femme vice-présidente plutôt que de risquer gros avec Obama. Voilà pourquoi Sarah Palin devient si importante.

Souvenez-vous de quelque chose, le Québec a refusé d'élire un homosexuel à la faveur de points de vue conservateurs...pensez-vous vraiment les États-Unis capables d'élire un Noir en habit à la présidence quand l'archétype de l'amérique moderne, John McCain, est une option ???

McCain en 5.

jeudi 4 septembre 2008

C'est quoi ton cartoon rétro préféré ???


Vous allez avoir une belle surprise si vous êtes un abonné de Vidéotron, TÉLÉTOON Rétro est disponible en français au 97 et en anglais au 159.

Et comme il se doit, quand il est question de cartoons rétros, cultes, classiques...tout le monde a des suggestions...

Alors, c'est le moment, dites-moi c'est quoi vos dessins animés préférés que vous aimeriez revoir sur TÉLÉTOON Rétro...

Pour ma part, j'ai toujours eu un kick sur Jem...




Sous le signe des mousquetaires peut-être...




Ou sinon, le Petit Écho de la Forêt ???


mardi 2 septembre 2008

Queen street, c'est le nouveau Montréal...



En fin de semaine, j'ai marché, seul, sur Queen Street, entre Spadina et Niagara...

Et puis, je vous le dit, c'était mieux que Ste-Catherine et les ginos en char avec du beat dans l'tapis...c'était mieux que Mont-Royal avec son monde de 35-45 ans qui se font croire qu'ils ne sont pas banlieusards...c'était mieux que Crescent qui a jamais été cool anyway...c'était mieux que St-Laurent parce que dans le fond sur St-Laurent, qu'est-ce qui reste de l'fun à faire là, aller manger chez Schwartz ou chez Coco Rico ???

Pis, St-Denis...ben y'a trop de char sur St-Denis...

Ce que je veux vous dire, c'est qu'on doit se réveiller à Montréal et d'arrêter de surfer sur notre réputation des années passées...

À vouloir préserver notre qualité de vie et à se croire les nombrils du monde, on perd...

Montréal, je t'aime, il faut juste que j'arrête de te prendre pour acquise...