lundi 10 novembre 2008

Quel début de campagne...pitoyable...

On se demandait bien ce qui allait se passer avec cette campagne électorale non désirée et probablement non nécessaire. Le pari de Jean Charest c'était de convaincre la population de la nécessité de se doter d'un gouvernement majoritaire et libéral pour affronter la potentielle crise économique.

L'enjeu devait être l'économie; jusqu'à présent, l'enjeu c'est n'importe quoi...

Parti Libéral

L'irresponsabilité de Jean Charest ne fait maintenant aucun doute. S'il était le moindrement honnête dans sa volonté de renforcir le Québec devant une crise économique, il aurait dans un premier temps concilier ses efforts à l'Assemblée Nationale et non lancé un chaos électoral.

Parce que c'est bien ce dont il est question présentement. Les partis de l'opposition n'étaient pas prêts. Stratégiquement, bravo ! Mais dans les faits, comment élevé le débat économique face à des ennemis pas ou moins préparés ? Poser la question, c'est y répondre.

Mais si le parti libéral avait au moins un plan...

Investir dans des mesures de soutien à l'emploi et investir massivement dans les infrastructures...c'est ça, le plan libéral ??? Les deux mesures électorales par excellence: les jobs pis les routes...c'est ça le Grande Plan Économique Libéral ???

Franchement, irresponsable.

Qu'est-ce qu'il pourra bien aller demander ce Jean Charest lors de la conférence des Premiers Ministres canadiens aujourd'hui ??? En pleine campagne électorale, il veut investir dans les jobs pis les routes, belle manière de négocier face au gouvernment fédéral qui prépare son plan pour contrer la crise...

Parti Québécois

Elle est où cette équipe solide, la seule alternative valable à la gouvernance du Québec ? Où sont-ils les François Legault, Sylvain Simard, François Gendron, Agnès Maltais, Nicolas Girard, Daniel Turp ??? Et du même coup, où est-elle cette Pauline Marois ??? Vous savez, celle qui a bûché fort depuis toutes ces années pour finalement se retrouver à la tête du PQ.

Ce début de campagne, c'est le désordre communicationnel. Rarement, j'ai vu un parti se faire planter systématiquement dans les journaux d'une telle manière. Des fuites, des entrevues ordinaires, l'image du parti critiquée...

Et parlant d'image qui manque de cohésion, j'ai un message personnel aux Jeunes Patriotes.

----- Message aux Jeunes Patriotes -----

Mon ancêtre Raymond dit La Brosse était un Patriote. Le drapeau a flotté sur mon balcon rue St-Denis pendant plusieurs années. Mais vous, bande de petits pouilleux que j'ai déjà croisé dans certaines manifestations, vous autres qui aviez peur de 2-3 skin heads, vous qui prétendez pouvoir apporter liberté et prospérité au Québec par vos combats et votre courage nationaliste: vous n'êtes qu'une bande d'imposteur. Des p'tits christ de bums pas d'vie. Si vous voulez un pays, faites-nous plaisir pis rester donc dans le sous-sol de votre mère pis câlissez-nous patience.

----- Fin du Message aux Jeunes Patriotes -----

Action Démocratique du Québec

Investissement pour la construciton d'un nouvel amphithéâtre dans la ville de Québec + Vouloir que les jeunes portent le manteau de l'équipe sportive de leur école et non le manteau d'une gang de rue + Vouloir empêcher que l'on retire les sapins de Noël dans les écoles = Voir que j'vais te faire confiance pour privatiser une partie d'Hydro-Québec.

Mario Dumont, tu n'es définitivement plus Super Mario; plus genre Wario...

Québec Solidaire

Dès le début de la campagne, s'associer avec des factions du parti communiste pour rassembler la gauche, c'est donner tous les arguments nécessaires pour ne pas vous inviter au débat des chefs. De plus, vous persistez à présenter Françoise David dans Gouin. Vite un stratège politique pour ce parti svp...

Parti Vert

Euh, les boys, c'est parce que la campagne est commencée...


4 commentaires:

Anonyme a dit…

moi je vais voter libéral

le seul choix envisageable

Sly a dit…

Quand le Vice-président, Québec de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) donne une note de 0/10 à Jean Charest pour sa promesse d'hausser le salaire minimum de 1$...il faut se demander si c'est vraiment le seul choix envisageable...

Maxime a dit…

C'est vrai que c'est pas incroyable comme campagne en ce moment. Aucun événement historique pour l'instant!

Par contre, pour l'instant celui qui semble avoir l'avance est bel et bien Jean Charest. Il réussi à passer par dessus la critique (assez moyenne par ailleurs) sur la tenue même des élections, alors que 75% des québécois n'en voulait pas. mais comme tu l'as dit plus tot, stratégiquement c'était bien calculé. Il est apprécié par la population, Mario est en pleine déconfiture, le PQ est désogranisé.

La présence de Jean Charest à tout le monde en parle a été aps trop mal aussi. Il avait l'air sympathique et a été capable de rire de lui-même.

Le PQ... ça va pas très bien! Le document remis à la Presse au sujet du snobisme de Mme Marois en dit long. Ce parti a réellement besoin de faire du ménage. Il ne démontre aucunement qu'il est un parti prêt à prendre le pouvoir. dommage pour les partisans de la souveraineté du Québec. Par ailleurs les discours de Pauline Marois semble d'un ennui mortel depuis le début de la campagne. Elle sort des phrases aussi vide de sens (et de punch) que "Le parti libéral n'est pas un bon gouvernement, et nous, le PQ, nous pouvons bien faire"... dit de même (ou à peu près), ça donne le gout en tabarnouche!

les jeunes patriotes je sais pas quoi sont des retardés, ils devrait retourner au cégep et essayer de passer leurs cours cette fois. D'ailleurs, ils sont 8 à l'extérieur avec des drapeaux ridicules, on ne devrait pas leur donner de couverture médiatique... du moins, ok, si cest sorti jusq'à présent, mais pour le reste de la campagne... pourrions-nous les ignorer? SVP


mes prévisions:

-ADQ aura un résultat pitoyable. moins de 15 députés.

- Le PQ s'en tirera tout juste, un peu comme DIon l'aura fait avec les libéraux fédéraux

- Le parti libéral rentre majoritaire.

- Québec solidaire comprendra qu'ils ne sont pas vraiment un parti. La gauche arrêtera de proposer des solutions faciles, des solutions de gauche sclérosée.

- Le parti vert comprendra qu'un parti vert, c'est ben beau, mais il devrait plutot aller militer dans des partis, créer un club politique à la limite, un peu comme le SPQ-libre a fait pour la promotion de l'indépendance.

Maxime a dit…

j'ai oublié de dire que franchement l'ADQ, pour donner une belle image aux médias... ils sont pourris!! Vraiment nul... c'était atroce l'endroit où ils étaient hier, pour parler de trucs vide de sens de toute facon, comme cette privatisation d'Hydro-québec...

bravo mario... je te conseille de réécouter une toune de richard desjardins. LE refrain dit "J'aurais du din du donc du, fermer ma grand yeule"