mardi 4 novembre 2008

McCain vs Obama: pour qui voterais-je ?


Si je pouvais voter, voici ce qui se trame dans ma tête depuis quelques jours:

Je ne voterais pas John McCain.

- Même si John McCain propose de réformer la bureaucratie étatique afin contrôler les dépenses, la corruption et les débordements inutiles.

- Même si John McCain propose de contrôler les dépenses à l'étranger afin de privilégier des pays qui supportent fondamentalement le capitalisme à l'américaine.

- Même si John McCain ce n'est pas Geroge W. Bush et que John Stewart l'a déjà présenté en onde comme étant son président.

- Il reste que le offshore drilling pour réduire la dépendance pétrolière des USA aux pays étrangers n'est pas une mesure très environnementale; même si ce dernier prétend qu'une fois l'autosuffisance atteinte, le pays pourrait se permettre d'investir dans les technologies d'énergie renouvelable.

- Mais le gros problème, c'est que John McCain m'a dit que pour lui, c'était Country First. Or, c'est faux. Parce que si c'était vrai, il n'aurait pas désigé Sarah Palin comme colistière pour stratégiquement aller chercher le vote rural et plus croyant que la croyance. Dans son premier geste à titre de potentiel président des États-Unis, John McCain a été mal conseillé et il a accepté pour ses propres intérêts.

- Ah oui, j'oubliais, il a un bon nombre de valeurs de l'ordre de l'éthique morale qui fait qu'il me serait difficile d'envisager, un jour, voter pour le parti républicain.

Je ne voterais pas Obama.

- Barack Obama souhaite un retrait imminent d'Irak; c'est imposible et dangereux géopolitiquement.

- Barack Obama souhaite un renforcement de l'effort militaire en Afghanistan avec une potentielle frappe contre le Pakistan, la première puissance nucléaire que les États-Unis affronteraient de plein fouet depuis la fin de la guerre froide.

- Barack Obama souheterait probablement renégocier l'accord de libre-échange.

- Il me semble difficile de croire à la mise en place d'un système de santé universel alors que la carte de crédit du pays est présentement dans le rouge foncé et face à une crise économique sans pareil

- Et le voici mon principal problème avec Obama: il me demande de croire. Il y a longtemps que j'ai cessé de croire en un politicien, surtout celui qui sonne comme un pasteur d'Église avec ses longs discours. Obama, c'est un post-Luther King - un politicien hyperréel. Parce qu'il ne me demande pas seulement de croire, mais de croire au changement. Je m'excuse mais l'amérique ne changera pas. Elle est trop bien ancrée dans un tissu social construit de valeurs profondes historiquement acquises au travers de multiples combats fondamentaux. L'amérique pourrait changer de look et ça lui ferait du bien. Un bon make-over ça fait qu'on se sent mieux dans sa peau, mais on ne change pas pour autant. Je refuse de croire, et je refuse de croire au changement. Je refuse de croire à de l'hyperréalité. Je refuse de voter Obama.

Verdict final, j'annule mon vote.

Mes prédictions.

Si Obama remporte le Nevada, le Nouveau-Mexique et le Colorado: il sera le prochain président des États-Unis.

On se reparle demain...

15 commentaires:

FreeFallFred a dit…

Oublie pas le 50$ à CarloPolo...

Tu va faire une remise officielle à la Cage Aux Sports pour commémorer notre soirée de l'an passé?

jodi. a dit…

A dangerous opinion you have here.

It disheartens me to hear that people in our age demographic who care about politics are incapable of believing in change. It's a fundamental shame, really.

The only thing I can wish for is fewer people who think like this in order to render an acceptance of the status quo far less imminent.

A healthy dose of cynicism is warranted and useful. But apathy, on the other hand, is an epidemic that I sincerely hope is completely abolished with the strength of our generation and the ideas and values that we represent.

Every empire has fallen. And there are some major cracks in the foundation of this one already.

Anonyme a dit…

Annuler son vote, c’est comme dire : je laisse les autres décider à ma place. Tiens ça me fait penser à un petit peuple…
Ne serait-ce que pour la possibilité d’un minime changement, je crois que les démocrates proposent des idées intéressantes. Elles sont peut-être irréalisables pour certaines mais quand même, mieux vaut un pays en déroute avec des soins de santé pour tous qu’un pays au bord de la faillite à cause de 8 ans d’incompétence flagrante.

Sly a dit…

Ne pas aller voter se rapproche davantage de ce que tu dis être: laisse les autres décider à ma place.

Et même là, le système démocratique donne libre choix à son électeur. S'il décide de ne pas aller voter, c'est son choix. Ce n'est pas le miens, annuler son vote signifie son désaccord.

Et je ne dis pas qu'un système de santé universel n'est pas une bonne chose, je dis que bien des gens pourraient être déçus si ça ne devait pas arriver dans un premier mandat comme promis...et comme c'est souvent le cas...

Anonyme a dit…

J’imagine qu’un Blog qui dévoile ouvertement son vote pour les démocrates n’est pas très vendeur de nos jours et c’est sûrement pour cette raison que mon ami Bob vient créer une polémique. Il y a certains points discutables dans ton discours j’imagine…..Par contre je ne peux croire que quelqu’un choisi un regroupement de politiciens avec comme numéro 2 Sarah Palin versus un Joe Bidden. Ne serait-ce que pour cette raison qu’il faut voter Obama ! Annuler son vote avec un Bidden vs Palin, je ne comprends pas.
C’est Courault en passant

Sly a dit…

Je ne cacherai pas mon côté polémiste, ça c'est certain.

Cependant, si Joe Biden (monsieur affaires étrangères) pense qu'une intervention militaire contre le Pakistan est souhaitable, je me demande comme on peut être si confiant de voter pour le changement aux États-Unis.

Anonyme a dit…

reste qu il n'y a pas de politiciens parfaits, comme il n'y a pas de partis parfaits, ou de politiques parfaites.

cest un peu gai d'annuler son vote. Tu veux quoi de plus? qu'il légalise la coke et donne une ration hebdomadaire à tous les hipsters du continent?

Il a bien du bon sens Obama, et comparé à McCain et Palin (qui est une bonne actrice par contre)... le choix est bien simple: Obama!

Les paresseux et cyniques sont un peu aussi tata que les républicains.

Sly a dit…

J'pense que quelqu'un qui dit que c'est un peu gai, légalise la coke et parle des hipsters dans son commentaire est un peu plus tata que celui qui parle d'hyperréalité.

Anonyme a dit…

Hihi! C'est drôle Sly, avec ce dernier commentaire, tu viens de montrer que tu es à court d'argument.... C'est de bonne guerre! Au moins, la dernière entrée à ton blog permet aux gens de remettre en question leurs certitudes. Et peut-être les tiennes...

Annuler son vote, ou ne pas voter, ça équivaut à la même chose dans un système qui ne comptabilise pas les votes annulés.

Il semble que de plus en plus de gens dérivent vers ce cynisme déplorable. Je parle ici de la vieille génération désabusée ayant peur de perdre son petit confort, ou encore les jeunes un peu centrés sur eux-même qui prennent pour acquis tout ce que les autres qui se sont battus avant eux ont pu accomplir. Ce cynisme est contagieux et on assiste à un effet d'entraînement; moins on s'intéresse à la politique, moins elle nous représente et plus on devient blasé.

La seule solution est de se poser la question suivante: Comment, de façon réaliste, peut-on commencer à faire bouger les choses? Nonobstant le détail des politiques de chacun des candidats, il faut regarder quelle est la base de leur système de valeurs. Dans ce cas précis: Voter pour Obama c'est voter pour une meilleure justice sociale, le droit des femmes, le droit des gais, le droit des minorités et probablement une politique internationale davantage basée sur la diplomatie que l'offensive guerrière. Si tout ce qu'il nous dit est sincère, alors les valeurs que prônent Obama placent le bien-être des gens avant la religion ou l'argent. Ça donne le goût de croire en maudit!

Le choix est clair.

Sly a dit…

Je ne comprends pas trop comment je suis à court d'argument...

Barack Obama s'oppose au mariage gai. Barack Obama propose d'augmenter les effectifs militaires en Afghanistan et d'une potentielle frappe contre une nation qui possède l'arme nucléaire, le Pakistan.

En passant, le taux de participation par rapport au nombre de votes rejetés est une statistique compilée et valable (voir les résultats du référendum de 95).

Pour la justice sociale et le reste, je suis d'accord.

Il n'en demeure pas moins que mon point est l'hyperréalisme donné à la personne de Barack Obama.

Cette image est tellement positive que les gens ne semblent pas saisir l'ensemble des politiques promises par ce dernier.

Anonyme a dit…

www.2girls1cup.com

Anonyme a dit…

C'est bizarre que vous réagissiez sur la base que Sly a décidé de ne pas voter ! Si je comprends bien sa réflexion, il a décidé d'annuler son vote...pour moi c'est complètement différent.

Techniquement, le résultat est un peu le même, mais au moins c'est une participation au processus démocratique.

Je crois qu'on a le droit au cynisme, mais pas à l'apathie.

Anonyme a dit…

je pense qu'on est au canada et qu'on vote pas de toute facon

Anonyme a dit…

et ton argument de l'hyperéel est mauvais

Sly a dit…

Mauvais comment ?