jeudi 5 juin 2008

À 34 secondes de l'avoir eu sur le nez...

C'est pas toutes les années qu'un gars est capable de prédire la finale de la Coupe Stanley...
C'est pas toutes les années qu'un gars est capable de prédire le gagnant de la Coupe Stanley...
C'est pas toutes les années qu'un gars passe à 34 secondes de prédire le bon nombre de matchs du gagnant de la Coupe Stanley...

Et c'est pas toutes les années qu'un gars est trop malade pour regarder le match final de la Coupe Stanley...

Aucun commentaire: