dimanche 4 mai 2008

Yelle, c'était bon;
mais Erol Alkan, c'était malade !!!


Vendredi dernier, le show de Yelle commençait mal.

On aurait dit que j'étais dans une montagne russe lors d'une sortie d'école de jeunes filles du secondaire tellement ça criait fort. En plus, Yelle décide de jouer la monitrice de camp de jour en nous invitant à claquer des mains et à claquer des doigts...ouain...pas fort...

Une chance, Yelle est belle, fashion avec son jumber squelette en brillants et étire ses chansons à partir de la 4e: on a donc pu danser jusqu'à la fin car les pièces s'enchaînaient les unes avec les autres. Au bout du compte, c'était bien, musicalement surtout.

Mon amie Ju, clubbeuse à temps plein (et célibataire), préférait regarder le fashion des spectateurs plutôt que Yelle, mais ça, on s'en doutait pas mal...

Mais, après, direction Coda pour Erol Alkan.

M.A.L.A.D.E.

J'ai personnellement pêté les plombs sur le dance floor quand il a mixé Motor de sebastiAn. La soirée où j'ai le plus dansé depuis le Puma Party en 2007 avec Proxy, Thomas Von party etc...

Samedi, comme le Canadien, j'étais K.O.

Aucun commentaire: